Juppé remplace MAM, Guéant à l'Intérieur

  • A
  • A
Juppé remplace MAM, Guéant à l'Intérieur
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy a annoncé les changements au sein du gouvernement dimanche soir.

Nicolas Sarkozy a donc tranché. Après avoir accepté la démission de Michèle Alliot-Marie du Quai d’Orsay dimanche en milieu d’après-midi, le chef de l’Etat n’a laissé à personne d’autre le soin d’annoncer les changements au sein de l’équipe gouvernementale. Des changements qu’il a justifiés par les bouleversements dans le monde arabe, sans citer une seule fois le nom de sa désormais ex-ministre des Affaires étrangères.

"Un homme d'expérience"

Dans son allocution radio-télévisée, le chef de l'Etat a préféré souligner les qualités d'Alain Juppé : "ancien Premier ministre, homme d'expérience qui a déjà exercé ces fonctions avec une réussite unanimement reconnue, il sera ministre des Affaires étrangères", a déclaré Nicolas Sarkozy.

Alain Juppé signe donc son retour au Quai d’Orsay. L'actuel maire de Bordeaux a déjà occupé ce poste entre 1993 et 1995 dans le gouvernement de cohabitation d'Edouard Balladur. Au ministère de la Défense, il est remplacé par Gérard Longuet, jusqu’alors président du groupe UMP au Sénat.

Guéant à l'Intérieur

Enfin, pour la première fois, Claude Guéant fait son entrée au gouvernement, au ministère de l'Intérieur et de l'Immigration. L’éminence grise de Nicolas Sarkozy prend le portefeuille de Brice Hortefeux, qui quitte lui l’équipe gouvernementale. "Claude Guéant, qui m'a accompagné depuis neuf ans dans toutes les responsabilités que j'ai exercées, en particulier au ministère de l'Intérieur, en connaît tous les rouages", a souligné le chef de l'Etat.

Très proche de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux pourrait intégrer son équipe de conseillers pour préparer l’élection présidentielle de 2012.