Juppé passe le relais à Longuet

  • A
  • A
Juppé passe le relais à Longuet
@ I-Télé
Partagez sur :

Gérard Longuet s'est installé mardi au ministère de la Défense.

Alain Juppé a laissé sa place de ministre de la Défense à Gérard Longuet, jusqu'alors président du groupe UMP au Sénat. Après s'être entretenus mardi matin pendant près d'une demi-heure, les deux hommes sont sortis sur le perron du ministère.

"Un peu triste de vous quitter"

"Je vous dis au revoir à toutes et à tous. J'ai passé ici un peu plus de 100 jours qui m'ont profondément marqué", a lancé Alain Juppé, évoquant "des moments d'épreuves" ainsi que "des moments exaltants". "Je suis un peu triste de vous quitter (...) Je suis heureux d'aller assumer ma nouvelle fonction", a poursuivi celui qui succède à Michèle Alliot-Marie au Quai d'Orsay. "Je suis sûr que je vous laisse entre d'excellentes mains", a-t-il assuré, ajoutant que "Gérard Longuet est un ami".

"Une immense émotion"

C'est ensuite son successeur qui a pris la parole : "je connais et j'estime Alain Juppé depuis 33 ans. (...) Il a une particularité, c'est qu'il est un homme d'État", a déclaré Gérard Longuet. "En rentrant ici, j'éprouve une immense émotion pour un homme qui a la passion de son pays", a-t-il ajouté, évoquant l'"immense bonheur de servir son pays dans cette responsabilité si particulière".

Alain Juppé s'est ensuite rendu au ministère des Affaires étrangères pour officialiser la succession de MAM, qui a annoncé sa démission dimanche dans une lettre à Nicolas Sarkozy. Elle retrouvera son siège de député à l'Assemblée nationale d'ici un mois.

A travers ces exercices traditionnels, il s'agit de mettre en œuvre le remaniement annoncé dimanche par le chef de l'Etat. Parmi les autres changements, l'arrivée de Claude Guéant au ministère de l'Intérieur, qui succède à Brice Hortefeux, pour sa part évincé du gouvernement pour devenir conseiller politique de Nicolas Sarkozy.