Juppé : "Parlons de l’Europe, c’est de cela qu’il s’agit !"

  • A
  • A
Juppé : "Parlons de l’Europe, c’est de cela qu’il s’agit !"
Partagez sur :

Interrogé lundi matin sur Europe 1, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a regretté que l’Europe ne soit pas d’avantage au centre des discussions à une semaine du scrutin des européennes, tout en souhaitant une participation "la plus forte possible".

"Pourquoi n’arrivons nous pas à mobiliser d’avantage les Français et les Européens sur ces élections européennes alors que tout le monde est bien conscient ou devrait être conscient que le parlement européen a du pouvoir ?", s’est interrogé Alain Juppé lundi sur Europe 1.

"D’abord parce qu’on a la fâcheuse tendance, à chaque fois que quelque chose ne va pas dans notre pays, de la mettre sur le dos de Bruxelles et de l’Europe", a-t-il expliqué. "Il faut mettre un dernier coup de collier pour convaincre que l’Europe, c’est vraiment la chance de la France et des Français au XXIe siècle", a ajouté le maire de Bordeaux, qui a souhaité que la participation au scrutin soit "la plus forte possible".

Ecoutez un extrait de l'interview d'Alain Juppé sur Europe 1 :

Alain Juppé a également expliqué "ce peu d’enthousiasme pour les scrutins européens" par le fait que les décideurs ont "le talent de parler d’autre chose que de l’Europe. La gauche transforme ça en espèce de vote anti-Sarkozy. La droite essaye d’en faire au contraire une sorte de victoire de la politique de l’UMP. Parlons de l’Europe ! C’est de cela qu’il s’agit !", s’est-il exclamé.

En européen convaincu, l’ancien premier ministre a insisté : "En pleine situation de crise, on voit bien que l’Europe nous protège, et qu’elle peut être porteuse d’un projet de civilisation pour les années qui viennent, notamment en terme de développement durable."