Juppé : "la priorité est de décaler l'âge de départ à la retraite à 65 ans"

  • A
  • A
6389 partages

Le candidat à la primaire de la droite et du centre veut reculer l'âge légal de départ à la retraite.

INTERVIEW -

"Il faut évoluer vers une harmonisation des régimes de retraite" dans le privé et le public, a affirmé Alain Juppé mardi sur Europe 1. Pour le candidat à la primaire de la droite et du centre, "avoir une régime unique ne se fera pas du jour au lendemain". Mais "la priorité des priorités" du maire de Bordeaux, c'est de "décaler l’âge légal de la retraite à 65 ans". 

Alain Juppé est également revenu sur sa réforme des retraites avortée en 1995, alors qu'il était le Premier ministre de Jacques Chirac. Il proposait alors déjà l'alignement des retraites du public et des régimes spéciaux sur celles du privé. "Ma réforme n’était absolument pas prête", a-t-il concédé. Il pense pouvoir la mettre en oeuvre s'il est élu président de la République, parce que "les Français ont compris et parce que j’ai changé". "J’ai compris qu’il fallait écouter, concerter, se mettre d’accord sur les réformes", a-t-il ajouté.