Alain Juppé : "je ne me suis pas senti vainqueur" du premier débat

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat à la primaire de la droite Alain Juppé, invité du "Lundi de la primaire", a estimé que le premier débat avait été "équilibré". 

INTERVIEW

Invité lundi matin sur Europe 1, le candidat à la primaire de la droite et du centre Alain Juppé est revenu sur le premier débat, organisé jeudi dernier sur TF1. "Je ne me suis pas senti vainqueur", a confié l'ancien Premier ministre. 

Une émission "équilibrée". D'après plusieurs sondages réalisés après cette première joute verbale, Alain Juppé en serait sorti vainqueur. "Je ne me suis pas senti vainqueur. C'était une émission un peu difficile. Cette question tournante ne permettait pas toujours de s'expliquer comme on voulait", a considéré le maire de Bordeaux. "Je pense que l'émission a été équilibrée. Ce sont aux électeurs et téléspectateurs de juger, pas à moi". 

"Interprétation médiatique". Accusé d'être "resté en retrait" par Jean-Pierre Elkabbach, Alain Juppé s'en est défendu. "Je ne vois pas en quoi je suis resté en retrait. C'est encore de l'interprétation médiatique", a réfuté le maire de Bordeaux. "Ce n'est pas ce que les téléspectateurs ont ressenti et ce n'est pas non plus ce qui est arrivé au niveau du temps de parole. Quant à ma conclusion, c'est celle qui a le plus marqué les esprits. Donc je ne suis vraiment pas resté en retrait". 

Le sondage : 42% contre 30% pour Nicolas SarkozyAlain Juppé demeure en tête des intentions de vote pour la primaire de la droite, devançant largement Nicolas Sarkozy (42% contre 30%) au premier tour, selon un sondage Ipsos pour Le Parisien dimanche. L'ancien Premier ministre remporterait également le second tour avec 61% contre 39% à l'ex-chef de l'Etat, selon cette enquête d'opinion réalisée au lendemain du premier débat entre les sept prétendants à la primaire de la droite pour l'élection présidentielle de 2017.