Juppé : "Chirac... lui, incarnait la fonction !"

  • A
  • A
Juppé : "Chirac... lui, incarnait la fonction !"
Partagez sur :

"De façon générale, Jacques Chirac est un modèle", a confié sur Europe 1 celui qui fut son Premier ministre dans les années 1990.

Alain Juppé a rendu hommage à Jacques Chirac mardi sur Europe 1. Celui qui se rêve président de la République a laissé entendre qu'en la matière, il souhaitait s'inspirer du chef de l'Etat. 

Chirac, un modèle. "De façon générale, Jacques Chirac est un modèle", a déclaré celui qui fut son Premier ministre dans les années 1990. "Quel homme... lui incarnait la fonction !", a-t-il estimé, ajoutant qu'il conservait son amitié et sa fidélité pour l'ancien président, aujourd'hui affaibli. "Nous avons d'ailleurs eu il y a peu de temps un échange au téléphone" a confié Alain Juppé.  

Redonner confiance. Pudique et généralement peu disert sur sa vie privée, il a confié à Caroline Roux qu'il n'avait pas très envie de parler de lui. "Je vous fais confiance, vous allez m'observer, me décortiquer", a-t-il lancé. A la question de savoir s'il avait encore des aspects nouveaux de sa personnalité à révéler aux Français, l'ancien Premier ministre a rétorqué qu'il espérait n'avoir "pas encore tout donné". "Ce que je voudrais, c'est leur donner confiance", a-t-il poursuivi, fustigeant "une défiance généralisée vis-à-vis des gouvernants". 

Ne pas retourner sa veste. S'il est élu un jour, quelle sera sa façon à lui de porter le costume présidentiel ? "En ne retournant pas ma veste", a déclaré Alain Juppé, pointant plusieurs revirements de positions de François Hollande. "Ce que les Français attendent d'un président, c'est qu'il redonne à sa fonction de la hauteur de vue, en ne proposant pas une nouvelle loi dès qu'il se passe quelque chose dans l'actualité", a-t-il détaillé. Baissera-t-il le salaire du président ? "C'est de la poudre aux yeux, arrêtons de ramener le débat au ras des pâquerettes."