Juppé pour l’adoption par des couples homos

  • A
  • A
Juppé pour l’adoption par des couples homos
@ Reuters
Partagez sur :

REVIREMENT DE POSITION - Dans une interview accordée aux Inrockuptibles, Alain Juppé se dit "favorable à l’adoption par un couple de même sexe". 

Depuis l’annonce de sa candidature à la primaire de la droite pour 2017, Alain Juppé est inarrêtable. Dans les sondages, il est devenu le chouchou des Français. A presque 70 ans, le maire UMP de Bordeaux fait même la couverture du magazine très branché des Inrockuptibles (voir ci-dessous). Aussi imprévisible que sa popularité, l’ancien Premier ministre s’est prononcé en faveur de l’adoption par un couple de même sexe.

Une-Inrockuptibles

"Après mûre réflexion". Si l’UMP apparaît divisée depuis des mois sur la loi Taubira, Alain Juppé, lui, a arrêté sa position. Il n’aime pas trop le terme "mariage" mais il affirme dans les colonnes des Inrockuptiblesqu’il n’abrogera pas la loi s’il est élu. "On ne démariera pas les couples homosexuels", assure-t-il. Mais l’annonce choc est ailleurs : sur la filiation. "Après mûre réflexion", Alain Juppé se dit "favorable à l'adoption par un couple de même sexe", si les conditions d'épanouissement "sont réunies".

>> LIRE AUSSI - Juppé devance largement Sarkozy

Précurseur à l’UMP. C’est la première fois qu’Alain Juppé formule aussi clairement sa position sur la loi Taubira. Avec cette déclaration, il coupe l’herbe sous le pied de plusieurs cadors de l’UMP qui pensent (un peu) comme lui mais qui n’ont pas encore osé se prononcer. Ainsi Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l’UMP le 29 novembre prochain, ne souhaite pas revenir sur le "mariage" pour les couples homosexuels mais reste plus prudent sur la filiation.

Sur la GPA, Juppé ne change pas d’avis. Pour autant, le maire de Bordeaux ne semble pas prêt à valider la gestation pour autrui (GPA). "La GPA, c’est inacceptable, et j’espère que la France tiendra bon sur son interdiction", explique Alain Juppé dans les colonnes des Inrockuptibles.

>> LIRE AUSSI - La stratégie de Juppé pour 2017