Juppé candidat en 2012 ? Pourquoi pas…

  • A
  • A
Juppé candidat en 2012 ? Pourquoi pas…
@ REUTERS
Partagez sur :

Alain Juppé n'exclut pas d'être candidat à la présidentielle si Nicolas Sarkozy renonçait.

Alain Juppé n'a pas exclu dimanche d'être candidat à l'élection présidentielle de 2012 si Nicolas Sarkozy renonçait à se représenter, une position susceptible de créer un trouble dans la majorité.

L'ex-Premier ministre a estimé comme François Fillon que "le candidat naturel de la majorité en 2012, c'est Nicolas Sarkozy." Mais "s'il arrivait, pour des raisons qui lui appartiennent, qu'il ne soit pas à nouveau candidat, je pense qu'il faudra des primaires au sein de l'UMP et des alliés de l'UMP", a-t-il dit. "Et je n'exclus pas à ce moment là d'être candidat à la candidature, bien sûr", a-t-il ajouté.

L'actuel maire de Bordeaux a marqué sa différence ces derniers mois sur plusieurs dossiers portés par la majorité, qu'il s'agisse du débat sur l'identité nationale, sur le port du voile intégral ou sur les questions environnementales.

Sarkozy se prononcera en 2011

Il a souligné dimanche que 2010 et 2011 ne seraient pas des années faciles, car la croissance "ne repart pas à un rythme très soutenu" au moment où la France doit à la fois réduire les déficits et "ne pas casser la reprise". "Toutes les compétences et les bonnes volontés pourraient peut-être être utiles un jour", a-t-il dit.

Nicolas Sarkozy a récemment déclaré qu'il se prononcerait fin 2011 sur sa volonté de briguer, ou non, un second mandat. Son épouse Carla Bruni et son père Pal Sarkozy ont souhaité qu'il ne se représente pas.