Juppé accuse Sarkozy d'en "rajouter sur le malheur des temps"

  • A
  • A
Juppé accuse Sarkozy d'en "rajouter sur le malheur des temps"
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Le maire de Bordeaux a taclé l'ancien président en marge d'un meeting à Strasbourg, mardi. 

Alain Juppé a accusé mardi Nicolas Sarkozy, qui ironise sur son concept "d'identité heureuse", d'en "rajouter sur le malheur des temps" au lieu d'insister sur les atouts de la France. L'ancien président, qui a placé les questions d'identité et d'immigration au cœur de sa campagne et veut séduire une partie de l'électorat du Front national, conteste la pertinence de cette notion quand Bruno Le Maire traduit la proposition de l'ancien Premier ministre par "immobilité heureuse".

"La France a tous les atouts pour repartir de l'avant." "Ce qui est pour moi la responsabilité d'un leader politique, ce n'est pas d'en rajouter sur le malheur des temps ou de noircir un peu plus encore la situation", a déclaré Alain Juppé lors d'une conférence de presse en amont d'un meeting qu'il devait tenir à Strasbourg. "C'est au contraire de montrer que la France a tous les atouts pour repartir de l'avant (...) parce que je ne renoncerai pas à dire qu'on peut être heureux en France", a ajouté le champion des sondages pour la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle.