Juliette Méadel a "des réserves importantes sur la campagne" de Benoît Hamon

  • A
  • A
Juliette Méadel a "des réserves importantes sur la campagne" de Benoît Hamon
Juliette Méadel, mardi, sur Europe 1.@ Europe 1
Partagez sur :

Pour la secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes et vallsiste Juliette Méadel, la campagne de Benoît Hamon ne répond pas aux enjeux européens de la campagne.

Invitée mardi de la matinale d'Europe 1, mardi, Juliette Méadel a rajouté sa voix au concert de grondeurs au sein du Parti socialiste vis-à-vis de la campagne de Benoît Hamon. La secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes, et soutien de Manuel Valls lors de la primaire s'est dite "surprise" par la campagne du tombeur de l'ancien Premier ministre.

Le projet européen, "essentiel". "Je voudrais que l'Europe soit au cœur de la campagne et qu'on soit clairs sur nos accords européens, notamment avec l'Allemagne. Le projet européen est essentiel", a déclaré Juliette Méadel. "J'ai des réserves importantes sur la campagne de Benoît Hamon", a-t-elle ajouté.

"Très inquiète" si Fillon était élu. Quant à la campagne de François Fillon, la vallsiste a estimé qu'il était "dramatique" de "vouloir être président de la République sans tenir compte des juges. Le message de François Filon est le même que celui de Marine Le Pen. On sait quelle est sa conception de la justice. Si par malheur il était élu, je serais très inquiète", a ajouté la secrétaire d'État.