Julien Dray : "la gauche rassemblée serait la première force"

  • A
  • A
Julien Dray : "la gauche rassemblée serait la première force"
@ Europe 1
Partagez sur :

ÉLÉMENT DE LANGAGE - Le socialiste et cofondateur de SOS Racisme salue le travail du PS et de Manuel Valls, surtout contre le FN.

Un électeur sur deux s'est rendu aux urnes pour le premier tour des élections départementales. Les Français ont voté massivement pour l'UMP-UDI, arrivée en tête avec 27,5% des suffrages. Le PS, parti au pouvoir qui craignait une forte déconvenue, est parvenu à limiter les dégâts avec 21,4% des suffrages, derrière le Front national (25%), selon le ministère de l'Intérieur. Les divers droite sont à 6,7%, le Front de gauche 4,7%, les divers gauche 6,7% et EELV 2%.

"Je voudrais quand même faire une remarque : ceux qui ont fait le travail de combattre le FN, ce sont les socialistes, c'est le Premier ministre. Tout le monde lui a dit, y compris moi, que c'était un risque énorme. Mais il a fait le travail. Le FN n'est pas la première force du pays alors que c'était leur enjeu", a réagi le cofondateur de SOS Racisme.

Et selon le Conseiller régional d'Île-de-France, la "bérézina" de la gauche n'a pas été celle annoncée. "Chacun va, d'un certain point de vue, dire qu'il peut être content. On avait annoncé une bérézina de la gauche, c'est plus compliqué que ça. Dans un certain nombre d'endroits, la gauche est en mesure de l'emporter. Et l'on voit une chose : la gauche rassemblée (avec le Front de gauche et les écologistes ndlr) serait la première force politique du pays".



>> LIRE AUSSI - Les résultats département par département

>> LIRE AUSSI - Départementales : le FN poursuit son implantation locale

>> LIRE AUSSI - Départementales : l'UMP veut transformer l'essai

>> VIDÉO - C’est quoi le quotidien d’un conseiller départemental ?