Juifs agressés : le FN accuse les "milieux musulmans"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le vice-président du Front national Louis Aliot a mis en cause lundi sur BFMTV-RMC les "milieux jeunes" et "musulmans" dans l'agression subie par trois jeunes juifs à Villeurbanne (Rhône) samedi soir, un acte "bien sûr" condamné par le FN, a-t-il dit.

"Depuis 2001, il y a aujourd'hui en France une recrudescence des actes antisémites provenant, mais ça personne ne le dit, des milieux jeunes", a affirmé tout d'abord M. Aliot. C'est quoi les "milieux jeunes" ? "C'est-à-dire des milieux on va dire... musulmans qui s'identifient au conflit israélo-palestinien et qui prennent dans les rues des jeunes juifs pour cible", a poursuivi le conseiller régional de Languedoc-Roussillon.

"On le sait depuis longtemps, mais on voit qu'il y a une hésitation du pouvoir qui ne veut pas appeler un chat par son nom", a ajouté ce responsable du parti d'extrême droite, qui a dénoncé "l'importation d'un conflit étranger sur notre sol".