Joly : "on peut être riche et de gauche !"

  • A
  • A
Joly : "on peut être riche et de gauche !"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

A ses yeux, disposer d'un patrimoine confortable n'empêche pas d'être de gauche.

INTERVIEW E1 - "Bien sûr qu'on peut être riche et de gauche ! Etre de gauche, c'est une position philosophique, une conception de la société. Avoir des moyens donne aussi des moyens d'agir sur le monde, ce n'est pas incompatible", s'est exclamée Eva Joly, alors qu'on lui demandait si on pouvait être riche et de gauche.

Interrogée sur le fait qu'au moins trois ministres du gouvernement, Marisol Touraine, Laurent Fabius et Michelle Delaunay payent l'ISF, Eva Joly a indiqué lundi sur Europe 1 que "cela  ne la choquait pas du tout". "Je trouve normal qu'ils payent l'impôt et je trouve normal que nous le sachions". "Savoir qu'elle est leur formation, d'où ils parlent."

"Comprenons que la France est un ilot dans un monde d'opacité. La Banque Mondiale fait la promotion de la transparence, l'UE exige tous les Etats qui veulent devenir membre cette transparence. Il y a un retard démocratique en France, nous sommes habitués à vivre dans l'opacité, elle créée cette curiosité incroyable. C'est une avancée que fait la gauche, là."