La candidate écologiste Eva Joly et Philippe Poutou, qui représente le Nouveau parti anticapitaliste, se déclarent tous deux favorables au droit de vote dès 16 ans au lieu de 18. Les deux candidats à l'élection présidentielle en France ont répondu favorablement à cette revendication formulée par l'Union nationale lycéenne (UNL).

"Je fais confiance à la jeunesse", écrit Eva Joly en réponse au questionnaire adressé par l'UNL. "C'est pour cette même raison que j'accueille favorablement vos propositions relatives au droit de vote à 16 ans."

Pour Philippe Poutou aussi, cette revendication est légitime. "Si on a le droit d'arrêter l'école, de travailler et même d'aller en prison à 16 ans, pourquoi ne pourrait-on pas également donner son avis sur les lois ?", écrit-il. Egalement interrogés par l'UNL, le candidat socialiste François Hollande et celui du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, ne se prononcent pas sur ce point.