"Joly devrait se souvenir de la laïcité"

  • A
  • A
"Joly devrait se souvenir de la laïcité"
Michel Sapin ainsi qu’une partie de la classe politique contestent la proposition de la candidate écologiste.
Partagez sur :

Une partie de la classe politique s'oppose à l'idée de créer un jour férié pour Kippour et l'Aïd-el-Kébir.

Eva Joly avait déjà provoqué un tollé en proposant de supprimer le défilé du 14 juillet. Sa suggestion d’accorder un jour férié aux juifs et aux musulmans pour célébrer Kippour et l'Aïd-el-Kebir, n’est pas mieux accueillies.

Au sein même de son parti, tout d’abord, son idée ne rallie pas tous ses conseillers. Pascal Durand, porte-parole d'EELV, a déclaré jeudi qu'à "titre personnel", il était opposé à l'idée lancée par la candidate écologiste. "Cette question relève essentiellement de la campagne, la position d'Eva Joly n'est pas dans le programme d'EELV", a-t-il déclaré. Ajoutant : "je pense que c'est une proposition de nature à remettre en cause certains éléments du contrat collectif républicain".

"Cela ne correspond pas à ma vision de la laïcité"

Le ministre de l’Enseignement supérieur a rejeté en bloc la proposition d'Eva Joly. Pour Laurent Wauquiez, "cela ne correspond pas à ma vision de la laïcité" dans un pays à "l'histoire et aux racines chrétiennes", a-t-il expliqué jeudi sur RMC et BFM TV. "Je considère qu'on a une tradition, une histoire, on ne va pas gommer notre histoire", a-t-il martelé, ajoutant: "Je ne crois pas qu'il faut commencer à dire: 'on va oublier Noël, on va oublier le 15 août', pour ne plus fâcher personne. Ce n'est pas ma vision de la laïcité."

Michel Sapin, député PS chargé du projet présidentiel de François Hollande, a rappelé sur I>TÉLÉ jeudi matin, le principe de laïcité. "Je comprends la préoccupation, le respect que l’on doit avoir pour l’ensemble des religions. La République respecte toutes les religions, elle n’en reconnaît aucune", a-t-il affirmé, ajoutant : "la France a un grand principe : celui de la laïcité. Il faudrait qu’Eva Joly se souvienne toujours de ce principe."

"Elle ne défend que des mesures francophobes"

La candidate du Front national à l'Elysée Marine Le Pen a accusé son homologue de ne défendre que des "mesures francophobes".  "Je me pose la question de savoir ce que Eva Joly trouve de bien dans la France, son peuple, ses traditions, ses moeurs, son histoire, les codes qui nous font vivre ensemble. C'est quand même étonnant pour une candidate à l'élection présidentielle", a déclaré Marine Le Pen.

Un nouvel échelon dans l'ignoble

Brigitte Bardot a tenu les propos les plus durs à l’encontre de la candidate écologiste. Selon elle, Eva Joly encourage "le sacrifice sanglant de l'Aïd-el Kébir". Dans une lettre ouverte, la pasionaria des animaux estime que la candidate gravit ainsi "un nouvel échelon dans l'ignoble" et "trahit l'écologie en soutenant une France barbare".