JO de Rio 2016 : la nuit des Bleus

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : la nuit des Bleus
Eugénie Le Sommer a parfaitement lancé les Bleues vers les quarts en inscrivant le premier but face à la Nouvelle-Zélande.@ NELSON ALMEIDA / AFP
Partagez sur :

La nuit des Français à Rio a été marquée par les qualifications en quarts de finale des footballeuses et de Sofiane Oumiha en boxe. Et par des psychodrames. 

LA NUIT DES BLEUS

Après une journée faste pour l’équipe de France olympique, marquée par cinq médailles dont deux en or, la nuit a été plus compliquée pour les Bleus aux Jeux de Rio. On retiendra tout de même la qualification en quarts de finale des filles du foot et du boxeur Sofiane Oumiha. Mais l’exclusion de Benoît Paire et les piètres performances des nageurs, dans le sillage de l’affaire Agnel, sont venues ternir le tableau.

  • Le coin de ciel bleu : les footballeuses qualifiées pour les quarts

Les footballeuses françaises sont parfaitement lancées vers leur objectif de médaille. Après une brillante victoire face à la Nouvelle-Zélande (3-0), les voilà en quarts de finale du tournoi olympique. Les coéquipières d’Eugénie Le Sommer, qui a marqué le premier but, pouvaient craindre de rencontrer l’Allemagne, numéro 2 au classement Fifa, mais ce sera finalement le Canada, en théorie plus abordable. Mais gare quand même, car ce sont les Canadiennes qui, il y a quatre ans à Londres, avaient privé les Françaises de médaille de bronze. L’heure de la revanche a sonné.

  • Le grand Bleu : le boxeur Oumiha atomise son adversaire

La médaille est toute proche pour Sofiane Oumiha en - 60 kilos. Le boxeur français s’est brillamment qualifié pour les quarts de finale en surclassant le Thaïlandais Amnat Ruengroeng, arrêté par l’arbitre au cours de la troisième reprise. Une victoire en demi-finales vendredi face à l'Azerbaïdjanais Albert Selimov, et la breloque sera assurée. Car en boxe, point de combat pour la troisième place. Tous les demi-finalistes sont récompensés.

  • Des Bleus à l’âme : la natation en crise

La journée a été très compliquée pour la natation française à Rio. Après l’affaire Agnel - l’ancien champion olympique du 200 m nage libre s'est défendu d’avoir lâché ses partenaires du relais -, les résultats dans la piscine ont été décevants. Clément Mignon a été éliminé en demi-finales du 100 m et Charlotte Bonnet a terminé huitième du 200 m nage libre. Florent Manaudou, jeudi, aura la lourde charge de redonner le sourire au clan tricolore. Il le faut.

  • La colère bleue : Paire exclu mais "content"

Après le psychodrame en natation, place au psychodrame en tennis. Le Directeur technique national (DTN) Arnaud Di Pasquale a annoncé mardi soir l’exclusion de l’équipe de France de Benoît Paire. Pas pour sa défaite face à l’italien Fabio Fognini malgré deux balles de match (4-6, 6-4, 7-6[5]) ; mais pour certains écarts. "J'annonce l'exclusion de Benoît Paire après plusieurs recadrages, de nombreuses discussions et pas mal de manquements aux règles de vie. On ne peut pas bafouer comme cela les règles et le maillot. C'est inadmissible. C'est un manque de respect vis-à-vis de ses camarades et du staff", a déclaré sur France 2 le DTN, qui a demandé à Paire de "faire ses valises", sans donner dans l'immédiat davantage de détails sur les faits qui lui sont reprochés, se contentant de préciser qu’"on ne l'a pas beaucoup vu au Village olympique. Ce n'est pas la première fois qu'on l'avertit. L'équipe de France, ce n'est pas ‘open bar’. Il y a des règles à respecter", a-t-il conclu.

Le principal intéressé, lui, ne semble pas traumatisé.  "Je suis content de partir. J’ai un œil différent maintenant sur ce qu’il se passe aux Jeux olympiques. Ce n’est pas comme on le croit. La Fédé, ils sont inexistants. Moi, je suis content d’avoir la personne que je veux, qui me soutient. C’était le plus important pour moi. Le reste, je m’en fous. Je reproche beaucoup de choses à la Fédération, mais ce n’est pas grave", a-t-il lâché sur RMC.

Pour les années à venir, pas sûr qu’on fasse faire appel à Benoît Paire pour être le garant de l’esprit olympique. "C’était un tournoi où il n’y avait pas de points, pas d’argent. Le but, c’est de bien s’entraîner pour préparer la semaine prochaine. C’est ce que j’ai fait. Je suis très content", a-t-il lâché. OK, Benoît…

Les résultats de la nuit :

BOXE
Sofiane Oumahi bat Amnat Ruengroeng (Thaïlande) par KO technique

 FOOTBALL
 France 3 -0 Nouvelle-Zélande

HALTÉROPHILIE
 Bernardin Matam huitième en - 69 kilos
 
 NATATION
 Charlotte Bonnet huitième du 200 m nage libre
 Cément Mignon éliminé en demi-finales du 100 m nage libre
 
 VOILE
 RS: X : Charline Picon 2ème après la deuxième journée
 RS: X : Pierre Le Coq 5ème après la deuxième journée
 Laser : Jean-Baptiste Bernaz 7ème après la première journée
 Finn : Jonathan Lobert 12ème après la première journée
 Laser Radial : Mathilde de Kerangat 22ème après la première journée