Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  • A
  • A
Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"
@ CANAL+
Partagez sur :

MEDIA - Énervé par un sujet le concernant, le sénateur EELV a quitté le plateau du Supplément politique. Avant de se raviser.

Le coup de colère. Invité de l'émission politique dominicale de Canal+, le sénateurs écologiste Jean-Vincent Placé s'est emporté contre un reportage le concernant et a fait mine de quitter le plateau en direct, avant de finalement revenir terminer l'émission. Dans le reportage qui lui était consacré, Canal+ était notamment revenu sur les milliers d'euros d'amendes impayées dont il était responsable.

L'affaire des PV. Entre 2004 et 2010, le conseiller régional d'Ile-de-France a multiplié les infractions routières avec sa voiture de fonction. Résultat, une note de 18.000 euros qu'il a rechigner à payer, avant que le Conseil régional ne le rappelle à l'ordre. Et surtout avant que Le Canard Enchainé ne révèle l'affaire en décembre 2013.

Quelques semaines plus tard, Jean-Vincent Placé avait assuré avoir "réglé l'ensemble du dossier". "J'ai présenté des excuses, j'ai payé", avait-il déclaré le 7 janvier. "C'était une période où j'étais pas bien, j'ai fait un peu n'importe quoi", s'était-il justifié sur France 2.

Le droit de suite de Canal+. Dans son émission "Le Supplément politique", Canal + a rappelé cet épisode et fait entendre les déclarations d'une vice-présidente de la région IdF, Michèle Sabban (PS), affirmant qu'"il en aurait payé 7.000 (euros), mais (qu')il reste encore des PV à payer". Et l'élue de ponctuer: "c'est un acte de civilité et en plus, quand on est élu, il est important de le remplir".

Cette séquence, intégrée dans un portrait de lui en images, a mis en colère le responsable écologiste, qui a martelé "c'est faux", et accusé à mots couverts la chaîne de lui avoir tendu un piège après l'avoir suivi "pendant cinq-six jours en faisant des risettes". Nie-t-il alors ? "Non je n'ai rien à nier, j'ai déjà tout dit sur ce dossier (...) C'est clos, j'ai tous les éléments et je trouve ça lamentable".

"Vous me faites chier". "C'est une histoire d'il y a cinq ans qu'on m'a ressortie notamment pour me nuire politiquement, j'ai dit ce qui était à dire, et je trouve ça assez minable de repasser sur cette histoire (...)", a-t-il ajouté. "Tout est réglé", a insisté le sénateur de l'Essonne. Ne parvenant pas à se calmer, alors que la journaliste faisait valoir que l'émission lui permettait de s'expliquer, Jean-Vincent Placé a décidé au bout de quelques minutes de quitter le plateau. "Je trouve ça honteux, je me tire d'ailleurs, vous me faites chier", a-t-il dit avant de retirer son micro cravate et de se lever. Après la coupure publicitaire il était de retour sur le plateau pour être interviewé.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'AFFAIRE - Jean-Vincent Placé a 18.000 euros d'amendes en retard

LA SUITE - PV : Jean-Vincent Placé fait amende honorable