Jean-Marie Le Pen n'a "jamais" reçu de valise

  • A
  • A
Jean-Marie Le Pen n'a "jamais" reçu de valise
"Je n'ai pas touché de valise", assure Jean-Marie Le Pen@ MAXPPP
Partagez sur :

L'ex-patron du FN assure avoir découvert l'existence de Robert Bourgi, qui l'accuse, dimanche.

"Je n'ai pas touché de valise et si Monsieur Bourgi a été chargé d'en amener une par Monsieur Bongo, il a dû la garder pour lui", a ironisé Jean-Marie Le Pen au micro d'Europe1 lundi.

Jean-Marie Le Pen a catégoriquement démenti les accusations de Robert Bourgi :

L'avocat Robert Bourgi affirme pourtant que l'ancien président gabonais Omar Bongo a contribué à financer la campagne présidentielle de l'ancien leader frontiste en 1988.

"Robert Bourgi est la lessiveuse de l'Elysée"

Le président d'honneur du Front national a répondu à ces accusations en assurant "avoir entendu parler de Monsieur Bourgi pour la 1ère fois de ma vie dans le JDD de dimanche". "Depuis, j'ai appris qu'il avait été décoré de la légion d'honneur par Nicolas Sarkozy et je pense que c'est pour services rendus", a-t-il ajouté en accusant l'avocat d'être "la lessiveuse de l'Elysée". "C'est l'Elysée qui dit par Bourgi interposé qui est honnête et qui n'est pas honnête", a accusé Jean-Marie Le Pen.

Jean-Marie Le Pen a précisé avoir rencontré "une fois" l'ancien président gabonais Omar Bongo, "une visite officielle devant témoin", selon lui.

Avant Jean-Marie Le Pen, Robert Bourgi avait accusé l'ancien président Jacques Chirac et l'ex-ministre Dominique de Villepin d'avoir reçu de l'argent d'Omar Bongo.