Jean-Marie Le Pen estime être "le chef spirituel" du FN

  • A
  • A
Jean-Marie Le Pen estime être "le chef spirituel" du FN
@ AFP
Partagez sur :

Le fondateur du Front national laisse planer le suspense sur ses intentions, à la veille de l'université d'été du parti.

Jean-Marie Le Pen viendra-t-il perturber l'université d'été du Front national, qui a lieu samedi et dimanche à Marseille ? L'eurodéputé rassemblera en tout cas ses soutiens en marge de cet évènement de rentrée du parti. Pour le reste, il ne s'interdit rien. "En période de conflit, je n'annonce pas mes itinéraires", a-t-il déclaré au Figaro vendredi. "Quand vous avez affaire à un ennemi, vous ne lui indiquez pas par quels chemins vous allez passer. Sans cela, il va vous mettre des mines, vous tendre une embuscade, vous bombarder…"

Selon Le Monde.fr, Marine Le Pen a fait appel à une société de sécurité dirigée par l'un de ses proches pour encadrer l'université d'été, signe d'une méfiance envers le Département Protection Sécurité (DPS), le service d'ordre du FN, dont de nombreux membres seraient restés fidèles à Jean-Marie Le Pen. Ce qui inspire cette remarque au patriarche : "Les bénévoles écoutent leur cœur. Beaucoup pensent que le chef politique, c'est Marine, mais que le chef spirituel, c'est Jean-Marie. Et quand Marine exclut Jean-Marie, cela crée des troubles".