Jean-Luc Mélenchon : "J’ai choisi la ville de Marseille parce que c’est celle qui a le plus à dire au pays"

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon est candidat aux législatives dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône à Marseille. Le leader de la France insoumise explique son choix de se présenter là-bas.

INTERVIEW

Jean-Luc Mélenchon a choisi de se présenter à Marseille pour les élections législatives. Un choix considéré par certains comme étant celui de la facilité, la France insoumise étant arrivée en tête dans la cité phocéenne lors de l'élection présidentielle. Jean-Luc Mélenchon se défend contre cette idée.

"Nous avons ici le quartier le plus pauvre de toute la France". "Il est apparu que j’étais en tête dans les grandes métropole donc j’ai décidé de m’y présenter. J’ai choisi la ville de Marseille parce que c’est celle qui a le plus à dire au pays et qui se trouve être aujourd’hui privée de voix parce que les querelles intestines à la ville" empêchent de la faire entendre, a-t-il expliqué dimanche à l'occasion de son passage dans le Grand Rendez-vous d’Europe1/C-News/Les Echos.

"Nous avons ici le quartier le plus pauvre de toute la France. Nous avons une concentration de richesses. Nous avons une population qui vit dans une forme d'abandon qui la conduit à des formes d'auto-organisation et à la présence d'un mouvement social extrêmement puissant", poursuit Jean-Luc Mélenchon. Ce sont tous ces éléments qui l'ont conduit à vouloir représenter Marseille à l'Assemblée nationale.

Entendu sur Europe 1
C'est Sarah Soilihi qui va aller battre cet homme d'extrême droite

"Cette jeune femme, étant de surcroît pour partie Comorienne, représente la France". Et lorsqu'il lui est demandé pourquoi il n'a pas souhaité aller affronter le Front national dans une circonscription où celui-ci est plus fort, Jean-Luc Mélenchon s'emporte : "Il y a déjà quelqu'un qui est candidat à cette endroit et nous considérons qu'elle est emblématique de la France que nous voulons construire." Cette candidate, c'est Sarah Soilihi, une championne de kick-boxing, candidate à Marseille dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône. "Cette jeune femme, étant de surcroît pour partie Comorienne, représente la France."

Jean-Luc Mélenchon se dit "tellement fier" de pouvoir la compter dans ses rangs, qu'il ne lui est pas venu à l'idée "d'aller la remplacer". "C'est elle qui va aller battre cet homme d'extrême droite (Stéphane Ravier) !", promet Melenchon.