Jean-Luc Mélenchon : "c'est en train de mal tourner" en Europe

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon s'est montré très préoccupé dimanche sur Europe 1 par la montée de l'extrême-droite en Europe, particulièrement en Autriche. 

INTERVIEW

Jean-Luc Mélenchon est inquiet de la montée des nationalismes au sein de l'Union européenne. "C'est en train de mal tourner", s'inquiète-t-il dimanche matin au Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/C News, évoquant notamment la situation en Autriche, où l'extrême droite a obtenu des postes régaliens dans le nouveau gouvernement. 

"Les nationalismes s'exacerbent". "Au deuxième semestre de l'année 2018, l'Autriche va présider l'Union européenne. Vous imaginez avec un type d'extrême droite comme ministre des Affaires étrangères", estime le leader de La France insoumise (LFI). "Et juste avant, c'est la Bulgarie dans laquelle il y a aussi des extrémistes de droite qui dirigent. Donc, on voit que le cadre politique qui était la justification ultime de l'Union européenne a volé en éclats. Les nationalismes s'exacerbent. Il faut qu'on fasse attention." 

"Vous aurez un désastre". "En même temps que l'extrême-droite arrive au pouvoir dans une série de pays, on accélère l'intégration militaire. Pardon de vous dire qu'on est en train de réunir deux éléments qui vont finir par faire du bruit", poursuit-il. "Je vous le dis solennellement, c'est en train de mal tourner. Si vous continuez avec cette politique, vous aurez un désastre", pronostique l'ancien candidat à l'élection présidentielle. "Je l'ai toujours dit. J'ai une vieille formule pour ça : 'c'est sur les vieilles cicatrices que s'ouvrent les nouvelles blessures'. Faites donc le tour de la carte de l'Europe, regardez là où sont les vieilles cicatrices et vous avez le signal de là où ça va s'infecter très bientôt".