Jean-Louis Debré, en faveur de la PMA : "La famille du 21ème siècle n'est plus celle du 20ème"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Chez Anne Roumanoff, l'ancien président du Conseil constitutionnel s'exprime en faveur de la procréation médicalement assistée (PMA).

ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Le gouvernement prépare actuellement un projet de loi, qui sera débattu en 2019 et qui pourrait prévoir l’accès à la PMA à toutes les femmes, couples de femmes et mères célibataires. Chez Anne Roumanoff vendredi, l'ancien président de l'Assemblée nationale Jean-Louis Debré s'est félicité de cette décision.

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Ne cherchons pas à faire du neuf avec du vieux". Interrogé pour savoir s'il était en faveur de la PMA, Jean-Louis Debré a répondu par l'affirmative : "oui, absolument". Selon l'ancien président du Conseil constitutionnel, "la famille du 19ème et du 20ème siècle, n'est pas la famille du 21ème siècle", elle a évolué. Jean-Louis Debré souligne que le champ politique doit accompagner les évolutions de la société. "Ne cherchons pas à faire du neuf avec du vieux, cherchons à évoluer, comprendre, que le monde moderne est aussi un monde de liberté."

"Les arguments contre la PMA sont les mêmes que ceux lancés contre le divorce". Au micro d'Europe 1, Jean-Louis Debré a par ailleurs regretté les démonstrations brandies par les opposants à la PMA pour toutes. "Les arguments contre la PMA sont exactement les mêmes que ceux qui ont été lancés contre le divorce, la reconnaissance des enfants adultérins et contre l'interruption volontaire de grossesse (IVG)", déplore-t-il. "On nous dit : 'Vous brisez la famille'", observe Jean-Louis Debré, qui réfute ce constat.