Jean Lassalle : "J’étais très impressionné, mais je ne leur ai pas montré"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député des Pyrénées-Atlantiques est arrivé mardi soir en tête des recherches Google entre les onze candidats du débat présidentiel.

Figure haute en couleur de la vie politique, il a su attiser la curiosité. Jean Lassalle a été le candidat le plus recherché sur Google à l’issue du second débat de l’élection présidentielle, dans la majorité des départements français, selon Google Trends. "J’étais très impressionné, mais je ne leur ai pas montré", a confié à Europe 1 le député des Pyrénées-Atlantiques à sa sortie du plateau mardi soir. "J’ai fait ce que j’ai pu, je suis quand même un candidat minusculissime, à 1% dans les sondages, et dont personne ne parle dans la presse écrite".

"Pourquoi ce mépris ?". Le candidat, comme cinq autres de ses concurrents, avait été exclu du premier débat organisé par TF1 entre les cinq favoris des enquêtes d’opinion. "Ça change tout quand même, quand on est ensemble", a-t-il estimé à l’issue de sa confrontation avec l’ensemble des dix autres postulants à la succession de François Hollande.

"À partir du moment où on s’est tous qualifié, pourquoi ce mépris ? À travers nous, on méprise les maires qui nous ont parrainés, et on méprise les électeurs qui s’apprêtent à voter pour nous. Il y a donc des électeurs et des sous-électeurs. Ça n’est pas la France qui aime la diversité politique et le débat !", conclut Jean Lassalle.