Jean-Christophe Lagarde attend que Fillon clarifie sa position avec les centristes

  • A
  • A
Jean-Christophe Lagarde attend que Fillon clarifie sa position avec les centristes
Jean-Christophe Lagarde veut que François Fillon définisse sa vision de la majorité de gouvernement.@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

Il y a une semaine, le patron de l'UDI demandait le retrait de François Fillon. Il demande aujourd'hui des clarifications de la part du candidat des Républicains.

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a demandé dimanche au candidat de la droite à la présidentielle François Fillon qu'il "clarifie" sa vision d'une majorité de gouvernement avec les centristes. "J'attends qu'il dise quelle est sa vision d'une future majorité que nous construirions ensemble", a répondu Jean-Christophe Lagarde, qui était interrogé sur Radio J deux jours après avoir rencontré le député de Paris.

"D'accord sur 80 à 85% des choses". "Est-ce qu'une majorité c'est un régiment aligné (...) ou est-ce qu'elle a sa diversité, sa liberté, sa capacité d'expression?", a demandé Jean-Christophe Lagarde. "Il y a besoin de gestes de François Fillon", même s'"il y a 80 à 85% des choses sur lesquelles nous sommes d'accord", a-t-il dit.  Le président de l'UDI, qui a affirmé que François Fillon s'était appuyé sur une aile très "droitière" en pleine crise des emplois fictifs, lui a demandé de "clarifier de qui il parlait" quand il a évoqué les "socialo-centristes" au Trocadéro le 5 mars, lors de la manifestation de soutien à sa candidature.

Les doutes de l'UDI. Depuis le milieu de la semaine, la réconciliation est à l'oeuvre entre Les Républicains et l'UDI, qui ont conclu une alliance électorale en vue des législatives réservant 96 circonscriptions aux centristes. Le bureau exécutif de l'UDI, qui regroupe plusieurs partis centristes (Parti radical, Fed, Les Centristes...), a décidé d'attendre des "initiatives" de la part de François Fillon en direction du centre. L'UDI avait d'abord suspendu sa participation à la campagne de François Fillon, puis demandé son retrait.