Jean-Christophe Cambadélis dénonce l'obsession anti-islam de Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
Jean-Christophe Cambadélis dénonce l'obsession anti-islam de Nicolas Sarkozy
@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

Le patron du PS a dénoncé le projet "autoritaire" de la droite, dimanche. 

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a accusé dimanche Nicolas Sarkozy de vouloir transformer la primaire de la droite en référendum sur l'islam et de se placer sur le terrain du Front national.

Référendum contre l'islam. Devant 150 responsables du PS en séminaire de rentrée, il a fustigé le programme "autoritaire" et "inégalitaire" du camp des Républicains, qui prépare sa primaire de novembre pour l'élection présidentielle de 2017. "Nicolas Sarkozy a décidé de transformer la primaire de la droite en un référendum pour ou contre l'islam. Alain Juppé veut faire un référendum contre Nicolas Sarkozy", a-t-il lancé à propos des deux favoris des sondages à droite. 

Confusion avec le FN. Aux yeux du patron du PS, le projet de la droite "à la fois autoritaire et inégalitaire innerve, structure, constitue l'ensemble de la droite dans une proximité terrible et dans une confusion incroyable avec le Front national". En s'attaquant à "l'assistanat" et en supprimant l'Impôt de solidarité sur la fortune, le programme des Républicains vise selon lui à "créer la société des riches". Mais c'est sur les questions de société que le Premier secrétaire a d'abord attaqué le camp averse. "On veut construire une société où ce que l'on appelle les communautés seraient séparées", a accusé Jean-Christophe Cambadélis. "On veut la 'libanisation' française."