"Je préfèrerais que Duflot soit ministre"

  • A
  • A
"Je préfèrerais que Duflot soit ministre"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Cécile Duflot et Danièle Hoffman-Rispal se sont accordées pour les législatives de Paris.  

Après des semaines de tensions, Cécile Duflot et la socialiste Danièle Hoffman-Rispal feront finalement front commun. Et elles n’hésitent plus à afficher leur union. L’écologiste et celle qui a accepté d'être sa suppléante en cas de victoire en juin , ont tenu lundi une conférence de presse commune. Les deux femmes se présenteront ensemble dans la 6è circonscription de la capitale aux législatives, circonscription dans laquelle Danièle Hoffman-Rispal est députée depuis 2002. 

"Montrer notre détermination face à l'UMP et au FN"

"Mon cas est moins important qu'une victoire de la gauche rassemblée, a déclaré Danièle Hoffman-Rispal sur twitter pendant la conférence.  La priorité, c'est de donner une majorité à François Hollande à l'Assemblée nationale. La 6eme circonscription de Paris restera à gauche. Mais il faut gagner partout! Il y a d'autres enjeux ailleurs. "  

Même son de cloche pour Cécile Duflot, qui a insisté sur le "rassemblement qu’a incarné et permis François Hollande". "La question de Cécile Duflot est annexe. Est L’essentiel est de gagner la bataille des législatives", a également déclaré l’écologiste pendant la conférence.

"Pour donner de la force au changement et montrer notre détermination face à l'UMP et au Front national, il était nécessaire pour la gauche et les écologistes de faire preuve de responsabilité et de renforcer la dynamique unitaire suite à l'accord intervenu entre le PS et les écologistes" avaient déjà écrit dans un communiqué d'il y a quelques jours les deux femmes politiques.

"Lettre ouverte d’une députée ordinaire"

Si Danièle Hoffman-Rispal a accepté ce weekend de devenir la suppléante de l’écologiste, cela ne semble pas être de gaieté de cœur. Le 11 mai dernier, la socialiste déclarait encore réfléchir à se présenter, malgré la validation de la candidature de Cécile Duflot par le PS, dans le cadre de l’accord Verts-PS. "J'ai rappelé à Martine Aubry que j'avais donné ma vie au parti et que cet accord était injuste" expliquait-elle alors à 20minutes.

En novembre déjà, dans une lettre à Martine Aubry intitulée "Lettre ouverte d'une députée ordinaire", elle décrivait longuement son travail de terrain et prévenait: "Aussi présenterai-je ma candidature si la situation n'évolue pas." En avril dernier, les deux femmes politiques s’étaient même rencontrées sur un marché, en train de mener chacune leur propre campagne.  

Cette union a tout de même peut-être des chances de contenter tout le monde. Cécile Duflot, qui a des chances de rentrer au gouvernement, devra en effet laisser sa place à sa suppléante si elle devenait ministre.

"Je préfèrerais qu'elle soit ministre! Ca me permettrait de rester à l'Assemblée", a d'ailleurs lâché Danièle Hoffman-Rispal lors de la conférence de presse. Même si, a souligné l'élue parisienne, il n'y a "aucune certitude aujourd'hui". On saura mercredi, jour de l’annonce du gouvernement, si leurs vœux ont été exaucés.