Jaurès plus que jamais d'actualité à gauche

  • A
  • A
Jaurès plus que jamais d'actualité à gauche
Partagez sur :

La figure emblématique du socialisme français est née il y a 150 ans à Castres.

Les partis de gauche, PS et PCF en tête, revendiquent plus que jamais l'héritage de Jean Jaurès dont on célèbre jeudi le 150e anniversaire de la naissance.

Ce défenseur de la laïcité et des droits de l'Homme, né le 3 septembre 1859 à Castres et assassiné par un militant d'extrême droite à Paris à la veille de la Grande Guerre, demeure une figure tutélaire de la gauche.

Il a toujours une "influence majeure", affirme Martine Aubry, première secrétaire du PS, pour qui Jaurès a "fondé les grandes valeurs" qui "nous font nous battre aujourd'hui", conjuguant "l'idéal avec le réel". Son "influence est vivante", il est au "coeur de l'identité culturelle du socialisme français", un "socialisme républicain" qui n'a "jamais été totalement marxiste", analyse Alain Bergounioux, historien et membre de la direction du PS.

Au congrès de Reims en novembre, Ségolène Royal avait emprunté quelques mots à la figure socialiste, exhortant les militants à "se lever" pour "rallumer tous les soleils".

En avril 2007, en pleine campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy s'était proclamé "héritier de Jaurès", prétendant que "la gauche, en dévalorisant le travail", l'avait "trahi". "Manoeuvre grotesque", avait dénoncé François Hollande, "instrumentalisation", avait critiqué Marie-George Buffet (PCF), "escroquerie", selon Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche).

Pour Olivier Besancenot, "le meilleur moyen de célébrer sa mémoire, c'est d'être au côté des salariés, comme à Continental ». Et le leader du NPA de faire sienne cette célèbre phrase du grand homme de Carmaux : "le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage".