Chirac : la République "doit être implacable"

  • A
  • A
Chirac : la République "doit être implacable"
@ AFP
Partagez sur :

RÉACTION - L'ancien chef de l'Etat s'est entretenu avec François Hollande par téléphone. "La réponse à ce crime barbare est dans le rassemblement, l'autorité et la fermeté", a-t-il déclaré. 

En retrait de la vie politique depuis son départ de l'Elysée, en mai 2007, Jacques Chirac n'en suit pas moins l'actualité du pays qu'il a dirigé pendant douze ans. Joint au téléphone par François Hollande jeudi - qui s'est également entretenu avec Valéry Giscard d'Estaing après avoir reçu Nicolas Sarkozy à l'Elysée -, l'ancien président de la République a salué la tenue d'un rassemblement dimanche et a rappelé la France à ses devoirs après la série d'attentats dont la France a été victime entre mercredi et vendredi. 

La République "doit être implacable". "La République est juste mais elle doit être également implacable face aux assassins qui souillent ses valeurs et cherchent à dresser les Français les uns contre les autres", a souligné Jacques Chirac. "La réponse à ce crime barbare est dans le rassemblement, l'autorité et la fermeté la plus absolue", a-t-il ajouté.

Il ne défilera pas. Il a également présenté ses condoléances aux familles et proches des victimes et s'est associé au deuil de la nation. En revanche, Jacques Chirac ne participera pas dimanche à la marche parisienne en hommage aux victimes du terrorisme en raison de son état de santé, a-t-on précisé de même source.