Jacques Chirac a été opéré mais "va bien"

  • A
  • A
Jacques Chirac a été opéré mais "va bien"
Jacques Chirac a subi ce lundi "une intervention rénale".@ Maxppp
Partagez sur :

SANTÉ - Selon les informations d'Europe1, l'ancien chef d’État a subi une intervention sur un polype.

L'INFO. Jacques Chirac a subi lundi "une intervention rénale au sein du service d'urologie de la Pitié-Salpétrière, dans le 13e arrondissement de Paris, "qui s'est très bien passée", selon son entourage. L'ancien président "va bien" et "l'opération s'est parfaitement déroulée", a précisé mardi à Europe 1 son gendre Frédéric Salat-Baroux. L'ancien chef de l'Etat  "est parfaitement conscient". "Il grogne donc ça veut dire qu'il va probablement bien !", s'amuse l'ancien secrétaire général de l'Elysée. Cette intervention a été décidée il y a quelques jours, avant l'anniversaire de Jacques Chirac qui a fêté le 29 novembre dernier ses 81 ans.

"Jacques Chirac se repose". L'ancien président de la République, qui est entré à l'hôpital dimanche, "restera quelques jours en observation à l'hôpital". Jacques Chirac "se repose, il va pouvoir rentrer chez lui tranquillement, reprendre ses activités et partir en vacances avec ses proches pour les fêtes de fin d'année", a encore assuré mardi sur Europe 1 Frédéric Salat-Baroux.

"Il grogne donc ça veut dire qu'il va probablement bien !" :

 

Une intervention sur un polype. Selon les informations d'Europe1, il s'agirait d'une intervention sur un polype, une tumeur bénigne se développant sur les muqueuses et nécessitant une anesthésie générale. Les spécialistes consultés par Europe 1 expliquent que lorsqu'il s'agit du rein, le terme médicalement approprié, c'est "tumeur". L'opération subie par Jacques Chirac vise justement à déterminer si la tumeur est bénigne ou maligne.

Peu de détails sur l'opération. L'entourage de Jacques Chirac assure que l'opération s'est déroulée comme prévue mais on a peu de détails sur l'intervention elle-même. Interrogés par Europe 1, certains urologues expliquent que lorsqu'il s'agit de retirer une tumeur de ce type, ça peut aller de la simple incision à travers la peau à une opération plus importante avec l'ablation d'une partie ou de la totalité du rein.

Sa dernière apparition en public. L'ancien chef de l’État, qui a fêté le 29 novembre dernier ses 81 ans, avait été victime en 2005 d'un accident vasculaire cérébral qui l'avait affaibli. Le 21 novembre, il avait assisté à la remise du prix de sa fondation au docteur Denis Mukwege, engagé aux côtés des femmes violées de République démocratique du Congo, et à l'organisation Femmes Africa Solidarité, par le président François Hollande. Jacques Chirac était apparu très affaibli, appuyé sur une canne, un sourire figé accroché aux lèvres, le regard parfois un peu perdu et une main appuyée sur l'épaule du président Hollande.





sur le même sujet

> VIDÉO - L'image émouvante d'un Chirac très affaibli

> TÉLÉFILM - Dans La Rupture, "tous les faits sont réels"