Jackpot, blonde et baccalauréat

  • A
  • A
Jackpot, blonde et baccalauréat
@ MAXPPP ET EUROPE 1
Partagez sur :

Les déclarations de la semaine de nos politiques passées à la loupe par Europe1.fr.

En cette semaine de baccalauréat, Europe1.fr joue les examinateurs et passe au crible les petites phrases de la semaine. Attention, il y a quelques recalés !

Hors sujet. "Je suis brune, elle est blonde". Voilà le commentaire lâché par Martine Aubry, première secrétaire du PS, mercredi dans "La boîte à questions" du Grand Journal, sur Canal +, à propos de sa concurrente à la primaire socialiste Ségolène Royal.

Contre-sens. "Je ne sais pas s’il faut revoir complètement le bac", a estimé Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, jeudi sur Europe 1. "En tout cas, en France, au fond, on évalue, en quelques jours, toute une scolarité. C'est un peu le jackpot", a-t-il conclu, pensant sûrement aux aléas de la loterie… On ne gagne pas à tous les coups !

Commentaire libre. "A quoi ça sert de faire la promotion des primaires franchement ?", s’est interrogé Christian Estrosi, mercredi soir sur Europe 1. "Pour moi le problème du parti socialiste, ce n’est pas l’organisation des primaires, ce sont leurs idées qui sont primaires", a-t-il commenté.

Philosophe. "Je dirai la même chose que Jacques Chirac : "je méprise les hauts et comme disait ma grand-mère, je reprise les bas", a déclaré Martine Aubry à propos des sondages où elle est devancée par François Hollande.

Analyse de texte. "Vous êtes l’élue de terrain d’Hénin-Beaumont qui habite à Saint-Cloud", a rétorqué Cécile Duflot à Marine Le Pen, jeudi soir sur le plateau de Des paroles et des actes, le nouveau rendez-vous politique de la chaîne. La présidente du FN prétendait être "la seule à être capable de proposer une alternative au système".

Théoricienne. "Vous, vous êtes la béquille du PS, moi, je ne suis pas la béquille de l’UMP (…) l’UMP me court après", a déclaré, pour sa part Marine Le Pen, à l'adresse de Cécile Duflot, toujours sur le plateau de France 2.