Jack Lang "pris de nausée" par le "spectacle attristant" de la gauche et du PS

  • A
  • A
Jack Lang "pris de nausée" par le "spectacle attristant" de la gauche et du PS
L'ancien ministre de la Culture, Jack Lang@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

L'ancien ministre de la Culture juge qu'Emmanuel Macron "manque de vraie loyauté" et juge que les frondeurs faciliteront le retour de la droite au pouvoir en 2017. 

L'ancien ministre socialiste Jack Lang est "pris de nausée" par le "spectacle attristant" donné par les divisions de la gauche et du PS, a-t-il confié jeudi.

"Manque de vraie loyauté" de Macron. Jack Lang, aujourd'hui proche de François Hollande, s'en est notamment pris au ministre de l'Economie Emmanuel Macron - "qui manque de vraie loyauté" - et aux députés frondeurs, qui "ouvrent une voie royale" à la victoire en 2017 de la droite "ultralibérale" du "retour en arrière". "Le spectacle offert aujourd'hui par la gauche est attristant. Et moi je suis pris de nausée. Est ce vraiment vrai? Est-ce vraiment vrai que des hommes responsables s'entredéchirent et trahissent une vision de loyauté collective?", s'est ému l'ancien ministre de la Culture, qui préside aujourd'hui l'Institut du Monde arabe.

"Un peu de tenue !" "Face à une droite ultralibérale qui propose un terrible retour en arrière, plusieurs personnalités de gauche lui ouvrent la voie", a jugé Jack Lang. "Il y a Macron, à coup sûr un homme brillant, qui manque de vraie loyauté à l'égard de l'équipe à laquelle il appartient. Ce sont ces députés prêts à voter une motion de censure, et tout le reste", a-t-il poursuivi. "Toutes ces personnes sont les alliés objectifs d'un retour de la droite la plus réactionnaire", a-t-il critiqué. "Un peu de dignité! Un peu de tenue!", s'est-il emporté.