"J’ai une petite tête"

  • A
  • A
"J’ai une petite tête"
@ REUTERS
Partagez sur :

De DSK à Estrosi, en passant par Mailly, le meilleur des petites phrases de la semaine.

Polypocket - "Ce que je crains, c’est que ce soit une recette de poche, de l’ordre du symbole". Du secrétaire générale de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, à propos du projet gouvernemental de créer une taxe exceptionnelle sur les hauts revenus et les revenus du capital.

Monomaniaque - "J'ai une petite tête et je ne sais penser qu'à une seule chose à la fois." Du patron du FMI Dominique Strauss-Kahn à propos d’une possible candidature pour l’Elysée en 2010.

Grenellophobe - "On se calme. Réfléchissons à l'avenir, mais là ça suffit, il faut se calmer". De Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale, à propos de la ministre de l'Ecologie, Chantal Jouanno, qui souhaite lancer un Grenelle 3.

Ingénue - "On leur a menti sur un certain nombre de choses". De la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, à propos des infirmiers anesthésistes en grève pour la revalorisation du diplôme.

Mal logé - "Je vis aujourd'hui dans l'un des appartements les plus modestes appartenant à la République, dans une soupente, avec une part de ma famille". Du ministre de l'Industrie Christian Estrosi, répondant à la polémique sur ses deux logements de fonction.

Psychologue pour ado - Certains jeunes profitent des apéros géants pour "exprimer parfois leur mal-être, ce qui abouti à ces fameux apéro géants qui peuvent dégénérer, aboutir à des beuveries". Du ministre de la Jeunesse et des solidarités actives Marc-Philippe Daubresse.

Rassurant - "Ce n’est pas un traitement de cheval qui est proposé. Ce n’est pas du sang, de la sueur et des larmes à la Churchill". Du ministre du Budget François Baroin à propos de la politique de rigueur mis en place par François Fillon. Il préféré parler d’une "inflexion".

Collection Printemps/Eté - "C'est devenu une méthode de gouvernement que de prendre les gens pour des imbéciles". Du porte-parole du PS Benoit Hamon.