"J'ai une muselière qui permet de l'ouvrir"

  • A
  • A
"J'ai une muselière qui permet de l'ouvrir"
Duflot sur sa place de ministre: "j'ai une muselière qui permet un peu de l'ouvrir"@ MAXPPP
Partagez sur :

Cécile Duflot a ironisé, jeudi soir à Poitiers, sur le rôle des écolos au gouvernement. 

Le franc-parler de Cécile Duflot a-t-il disparu depuis son entrée au gouvernement ? "Depuis trois mois, on m'a rajouté une muselière", a ironisé la ministre du Logement, jeudi soir à Poitiers pour les journées d'été des écolos. Mais, c'est "une muselière qui permet un petit peu de l'ouvrir !", a tout de même tenu à rassurer l'ancienne secrétaire nationale d'EELV.

Quel rôle pour les écolos au gouvernement ? 

"L'ancienne Cécile Duflot est toujours-là", a-t-elle encore insisté, un peu plus tard, précisant que la déclaration de Jean-Pierre Chevènement "un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne", ne devait pas être "érigée en règle d'airain. C'est complètement faux. Il faut être dans la mesure mais il n'y a aucune raison de s'aligner".

Au dernier jour des journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts, la ministre du Logement participait avec l'autre ministre écologiste Pascal Canfin à un débat sur la question "des ministres écologistes au gouvernement, pour quoi faire ?". "La force que nous avons, c'est que nous nous sommes posé la question et préparé à cette participation", a-t-elle ajouté devant un amphithéâtre comble.

"On peut pousser les feux sur certains sujets"

"Notre responsabilité est de verdir, d'écologiser la politique du Développement du territoire et du Logement", a renchéri le ministre du Développement Pascal Canfin. Et "nous nous appuyons sur un groupe au Sénat, un groupe à l'Assemblée. Douze sénateurs EELV et dix-sept députés EELV étaient d'ailleurs présents pour ce débat.

Les deux ministres estiment, pour l'heure, être "écoutés" au sein du gouvernement. "On peut pousser les feux sur certains sujets ou essayer de convaincre aussi", a souligné Cécile Duflot. Sur la question de Roms, "Cécile a joué exactement le rôle qu'on attend de nous et elle a gagné 90% de ce qu'elle voulait", a expliqué le ministre du Développement."Là où nous devons mettre la pression, c'est sur la conférence environnementale, là on va envoyer nos signaux", a annoncé Pascal Canfin, à propos du rendez-vous convoqué par le gouvernement le 14 septembre.