"J’ai un super job, une superbe femme"

  • A
  • A
"J’ai un super job, une superbe femme"
@ REUTERS MONTAGE
Partagez sur :

Du remaniement aux frasques de Berlusconi : florilège des petites phrases de la semaine.

Entre les bisbilles liées au futur remaniement et les frasques du président du Conseil italien, les propos des politiques, cette semaine, sont dignes des dialogues des séries télé.

A la Maison-Blanche

Amour, gloire et beauté - "J’ai un super job, une superbe femme, alors forcément les Français me le font payer." De Nicolas Sarkozy pour expliquer son impopularité aux députés UMP. Des propos rapportés par le Nouvel Observateur.

Dallas - "Depuis qu'il y a la perspective d'un remaniement (...) chacun vient baiser la babouche du président". De Dominique de Villepin, ancien Premier ministre.

Santa-Barbara - "On dirait Santa Barbara !". De Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, comparant l'incertitude autour du remaniement gouvernemental et du duel Fillon-Borloo pour Matignon à la série télévisée fleuve américaine des années 1980.

Mafiosa - "Dès que quelqu'un devient potentiellement un Premier ministre, on ouvre la chasse au canard". De Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, à propos des critiques sur Jean-Louis Borloo.

Friends

Les années collège - "Connaissez-vous un service public fermé et inaccessible 200 jours par an ?" Du député UMP Yves Jégo, qui sur le site internet Twitter, visait les membres de l’Education nationale.

Reporters - "Avec les nouvelles technologies on peut écrire absolument n’importe quoi sur n’importe qui, on ne vérifie rien, on voit si la mayonnaise prend et après c’est génial c’est parti ! Cette course à la polémique amuse des gens mais ce n’est pas ce que j’appelle de l’info".DeChristine Ockrent, directrice générale déléguée de l’audiovisuel extérieur.

Rebelle - "Sarkozy n'est pas un Africain. Moi, je pense que non seulement l'homme africain est entré dans l'histoire mais qu'il a même été le premier à y entrer. Parce que j'en connais la culture". De Rama Yade sur RFI, qui a ensuite nuancé ses propos dans la semaine.

Et aussi à l'étranger ...

Le miel et les abeilles - "Il vaut mieux avoir la passion des belles femmes qu'être gay". Du chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, aux prises avec un nouveau scandale lui attribuant l'organisation de fêtes à caractère sexuel en présence de jeunes femmes.

Six feet under - "Que ceux qui veulent m'enterrer sachent que nous allons mourir ensemble". Du président bissau-guinéen Malam Bacaï Sanha, à son retour à Bissau après un séjour de 10 jours au Sénégal où il avait été évacué en urgence suite à un malaise.