Islam : l'UMP n'est pas contre travailler avec Valls, mais...

  • A
  • A
Islam : l'UMP n'est pas contre travailler avec Valls, mais...
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

INFO E1 - Gérald Darmanin, à la tête de la cellule réflexion sur l'islam à l'UMP, est prêt à répondre à la main tendue de Manuel Valls.

L'INFO.Manuel Valls veut s’emparer de la délicate question de l’organisation de l’islam de France. Et selon les informations d'Europe 1, le Premier ministre espère travailler main dans la main avec la droite. Il est même résolument optimiste sur ce point. Qu'en pensent les intéressés ? Europe 1 a  sollicité Gérald Darmanin, copilote du comité de réflexion sur l'islam, mis en place par Nicolas Sarkozy.

"Je n'avais pas entendu cela dans son discours - par ailleurs brillant - 'post-attentats', mais je me félicite de voir qu'il nous suit sur ce sujet", commence le député du Nord et maire de Tourcoing. Une façon pour le jeune élu, très apprécié de Nicolas Sarkozy, de rappeler que c'est son patron qui a dégainé le premier.

>> LIRE AUSSI - Le rejet de l’Islam recule en France

"Sur le principe, oui, bien sûr", l'UMP est d'accord. Est-ce à dire qu'il est d'accord pour travailler main dans la main avec le gouvernement ? "Sur le principe, oui, bien sûr", assure-t-il, avant de rappeler qu'il faudra au préalable, et après voir reçu une demande officielle du gouvernement, "un accord du Bureau politique de l'UMP". Gérald Darmanin pose une dernière condition à un travail en commun avec la gauche : "reste à savoir ce que Valls entend par 'travailler ensemble'. Si l'idée, c'est de dresser des constats et de n'y apporter aucune réponse concrète, alors ce sera sans nous".

Début avril, au lendemain des élections départementales, l’UMP tiendra une journée de travail sur la question de l'islam, à la demande de son président. Elle sera pilotée par l’ex-conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, Henri Guaino, aujourd’hui député des Yvelines, et Gérald Darmanin, donc.