ISF et bouclier fiscal maintenus en 2011

  • A
  • A
ISF et bouclier fiscal maintenus en 2011
François Baroin a -provisoirement- clôt le débat sur la suippresion du bouclier fiscal et de l'ISF.@ MAXPPP
Partagez sur :

C’est François Baroin, ministre du Budget, qui l’a affirmé vendredi, en riposte à des élus UMP.

Ni l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), ni le bouclier fiscal ne seront supprimés dans la loi de finances 2011. C’est François Baroin qui l’a affirmé avec force vendredi, espérant ainsi clore un débat lancé la veille par près d’une centaine de députés UMP, qui avaient déposé un amendement dans ce sens à l’Assemblée nationale.

"Nous ne toucherons pas au bouclier fiscal ou à l'ISF dans la loi de finances 2011", a déclaré le ministre du Budget en ouverture du Forum de l'investissement, salon financier organisé vendredi et samedi à Paris. Pour François Baroin, l'initiative des députés du parti majoritaire est "un amendement d'appel pour nourrir un débat qui n'est pas nouveau".

Une première depuis 2007

François Baroin n’a toutefois pas fermé la porte pour les années à venir. "Il est acquis que l'année prochaine, au premier semestre, nous irons vers une réflexion globale sur la fiscalité" avant "la grande respiration démocratique de 2012", a en effet poursuivi le ministre du Budget. Selon lui, le président Nicolas Sarkozy a déjà "proposé une piste d'atterrissage vraiment précieuse, utile et vertueuse" en lançant une réflexion sur la convergence fiscale avec l'Allemagne.

Depuis jeudi, une centaine de députés UMP, sur les 314 que compte l’hémicycle, ont apporté leur soutien à une offensive dans les prochaines jours pour la double suppression du bouclier fiscal et de l'ISF, lors de l’examen du projet de budget 2011, qui commence le 18 octobre en séance. Cette initiative est une première depuis l'élection à la présidence de Nicolas Sarkozy en 2007, alors que les députés UMP ont défendu pendant trois ans le bouclier fiscal, mesure emblématique du quinquennat du chef de l’Etat.