Intégration : ce rapport choc remis à Ayrault

  • A
  • A
Intégration : ce rapport choc remis à Ayrault
Et si le port du voile était autorisé à l'école ?@ MaxPPP
Partagez sur :

DOCUMENT - Remis à Jean-Marc Ayrault, il prône notamment l'autorisation du voile à l'école.

L'info. On ne parlera peut-être bientôt plus "d'intégration" mais de "faire France" ou de "vivre ensemble égalitaire". Ces formules peuvent paraître un peu obscures mais elles résument l'esprit du rapport rendu au Premier ministre. Un rapport qui devrait servir de base à une vaste réforme de la politique d'intégration. 

 

  Un chantier ouvert début 2014. Dans son discours de politique générale, en juillet 2012, Jean-Marc Ayrault avait évoqué la possibilité "de renouveler en profondeur l'approche des questions d'intégration en France". Pendant tout l'été, plusieurs groupes de travail composés de nombreuses personnalités ont planché sur le sujet. Ces cinq "commissions" ont fait de nombreuses propositions qui devront être débattues par plusieurs ministres à partir du début de l'année 2014. Mais le "gouvernement entend prendre le temps, sur ce sujet sensible, d’un dialogue ouvert avec la société civile", précise le site du Premier ministre.

L'abandon du terme "intégration". C'est l'une des principales préconisations du rapport. "Symboliquement, l'abandon du terme peut constituer un signal fort pour celles et ceux qui sont soumis à cette injonction au quotidien et à tort", expliquent les experts mandatés par le gouvernement. Mais le changement sémantique ne sera pas le seul changement. Des mesures concrètes ou du moins visibles pourraient être également adoptées.

Le voile à l'école bientôt autorisé ? Il serait également envisagé de supprimer des mesures discriminatoires dès… l'école maternelle avec l'organisation "d'ateliers-débats de philosophie à tous les niveaux scolaires, sur des sujets tels que l'altérité, l'identité, les questions de genre, la religion". L'école serait le vecteur de cette nouvelle politique d'intégration. Il serait également proposé de "renforcer ou inscrire dans les programmes scolaires (dès le primaire) l'histoire des mouvements de population, c'est-à-dire ceux liés à l'esclavage et à la traite négrière sans […] oublier les Roms"

Ce rapport préconise aussi la "reconnaissance de toutes les langues de manière identique". "La France doit assumer la dimension arabo-orientale de son identité", expliquent les experts qui recommandent également de "valoriser l'enseignement de l'arabe" et de "proposer l'enseignement dès le collège d'une langue africaine". Autre mesure phare de ce rapport, le voile à l'école. Le sujet pourrait revenir sur la table en 2014 puisque ce rapport préconise tout simplement l'abandon de l'interdiction du voile pour les élèves.

Un "nouveau Panthéon" et des nouvelles rues. Autres modifications souhaitées par les auteurs du rapport, un "nouveau Panthéon". "L'histoire enseignée se réfère à des figures incarnées qui demeurent très largement des 'grands hommes' blancs et hétérosexuels. Il y a donc un enjeu fort à faire évoluer le 'panthéon' des figures censées incarner les grands mouvements, les époques et les dynamiques plurielles de la société". Dans toute cette série de mesures, on retiendra également la création de "nouvelles rues et places de villes et de villages" en écho avec cette histoire des migrations. Un musée des colonisations, qui pourrait s'installer dans l'hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris, est également envisagé.  


Retrouvez l'interview de Khalid Hamdani, co-auteur du rapport sur l'intégration, dans Europe 1 Midi :



Voile à l'école: "un fichu sur la tête c'est un...par Europe1fr