In bed with François Hollande
In bed with François Hollande

Europe1.fr vous dit tout sur notre nouveau président. Des anecdotes pas si anecdotiques.

L'homme s'est lancé dans la course à la présidence raillé par tous : trop rond, trop apparatchik, trop provincial. Mais convaincu d'être en phase avec son temps, François Hollande a tracé lentement son sillon jusqu'à devenir le nouveau président de la République. Discret sur sa vie privée, François Hollande est "insaisissable", assure son fils aîné Thomas. "Sa pudeur est extrême sur tous les aspects de la vie, il est rarement dans la confidence", confirment des proches. Europe1.fr vous propose d'en savoir un peu plus sur le personnage.

# Bon élève mais…

Baroudeur. Fils d'un médecin et d'une assistante sociale, François Hollande étudie le droit, les sciences politiques à Sciences Po, l'économie à HEC et sort en 1980 en septième position de la promotion Voltaire de l'Ecole nationale d'administration (Ena). Il a tout d'un premier de la classe et il sait en jouer. Elève dans une école religieuse pendant sa tendre enfance, François Hollande sait éviter les punitions de ses rigoristes professeurs. Sa technique ? Les coups de sourires et les bonnes notes.

04.05 j7 PEUGEOT 930620

© Flicker

En 1971, François a 17 ans. Il découvre l'ivresse des voyages. Le socialiste raconte ainsi avoir visité l'Europe à bord d'un J7 Peugeot avec une bande de copains en écoutant les Beatles et Jimi Hendrix. Un périple qui a connu son lot de péripéties. En Grèce, leur vieille fourgonnette manque de pièces, notamment un volant. Ils décident de les prendre sur un véhicule abandonné. Arrêtés par la police, ils passent la nuit au poste avec les prostituées et les sans-abri.

# S'il n'avait pas été président, il aurait été…

A 20 ans, François Hollande part faire un stage d'été aux États-Unis dans le cadre de ses études. Sa mission lors de ce stage ? Etudier le fonctionnement de la restauration rapide américaine, notamment de McDonald's et Kentucky Fried Chicken. A l'époque, il saisit le potentiel des fast-foods et hésite même à faire carrière dans ce domaine. Dans un récent entretien au New York Times, François Hollande confie : "j'aurais pu faire fortune dans les cheeseburgers, mais j'ai finalement choisi la politique". "Il a gardé un certain goût pour les hamburgers", confirme sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler .

04.05 KFC 930620

© REUTERS

# Son principal défaut est …

La gourmandise. François Hollande craque pour le moelleux au chocolat. Coaché par Valérie Trierweiler, il perd plus de dix kilos avant de se lancer dans la course à l'Elysée. Son régime alimentaire de pré-campagne ? Moins de vin, moins de fromage et surtout moins de chocolat.

04.05 chocolat 930620

© MAXPPP

# François Hollande est mordu de…

Football. Amoureux du FC Nantes et de l'En-avant Guingamp, ce fan de Platini a joué chez les minimes et les cadets du FC Rouen, dans sa région d'origine. Ces dernières années, on l'a même vu rechausser les crampons pour des matchs de charité. En  2008,  il joue aux côtés d'Eric Besson et d'Eric Woerth pour l'association France Alzheimer. François Hollande ne commence jamais sa journée sans dévorer L'Equipe.

Regardez François Hollande sur un terrain de foot en 2008 :


# François Hollande écoute en boucle…

La chanteuse Zaz (Je Veux). La playlist du nouveau président est pour le moins moderne et variée. On y croise Benjamin Biolay (La superbe), Yannick Noah (Angela), Adele (Rolling in the Deep), mais aussi deux anciennes participantes de la Star Academy : Nolwenn Leroy (Ohwo) et Olivia Ruiz (Elle Panique).

Clip de La Superbe de Benjamin Biolay :


Spartacus de Kubrick. Très discret sur sa personne, le candidat socialiste a tout de même accepté de dévoiler ses films préférés pendant la campagne. Sous le sable de François Ozon, Ma nuit chez Maud d'Eric Rohmer, Baisers volés de François Truffaut ou encore Les Cheyennes de John Ford … François Hollande penche plutôt pour le cinéma "Nouvelle Vague". Il ne commente toutefois pas ses choix.

Bande-annonce du film Sous le sable :


# S'il n'y avait qu'un endroit…

Ce serait la Corrèze. "Ce sont mes racines", répète François Hollande. Pourtant né à Rouen en août 1954, il a, dès ses débuts en politique, voulu s'ancrer dans ce coin reculé du centre de la France. "J'y ai été implanté d'abord, greffé ensuite, j'ai puisé à toutes les sources pour me construire une légitimité démocratique. Je sais ce que je vous dois", déclare-t-il en présentant ses vœux aux Corréziens début 2012.

Regardez François Hollande et ses premiers pas politiques en Corrèze :




# Avec les filles, François Hollande se trouve…

"Médiocre". Après un déménagement à Neuilly, la très chic banlieue parisienne, François Hollande découvre Paris, la politique et les filles. "En amour et avec les filles, c'est comme en anglais, je suis plutôt dans la catégorie des médiocres", s'amuse-t-il. Pourtant, le socialiste n'a pas à rougir de ses relations avec les femmes. Après trente ans de vie commune avec Ségolène Royal, qui lui donnera quatre enfants, il est aujourd'hui en couple avec Valérie Trierweiler, journaliste à  Paris Match. De Najat Vallaud-Belkacem à Delphine Batho en passant par Fleur Pellerin, François Hollande a d'ailleurs su mettre en avant pendant la campagne la relève féminine du PS. Il a même promis un gouvernement paritaire s'il était élu.

valrie treiweiler françois hollande antilles maxppp 930620 17.01.12

© MAXPPP

# Son arme secrète…

L'humour. Répartie, jeux de mots…François Hollande est tout sauf austère. Le surnom qui lui a collé à la peau pendant des années ? "Monsieur petites blagues". Ainsi, lorsque François Mitterrand envoie son jeune protégé défier Jacques Chirac en Corrèze lors des législatives de 1981, le jeune François fait mouche. Lorsque le patron du RPR lui demande : "qui êtes-vous ?", le socialiste en herbe lui répond : "Je suis François Hollande, celui que vous comparez au labrador de Mitterrand".

Le 27 août dernier, François Hollande ne se prive pas de faire de l'humour. Sa cible ? Nicolas Sarkozy :


# Sa devise…

"Demain est un autre jour". François Hollande avance sans se retourner.