Ils veulent une "citoyenneté corse"

  • A
  • A
Ils veulent une "citoyenneté corse"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des indépendantistes réclament une "citoyenneté corse" pour lutter contre la spéculation foncière.

Les Journées internationales de Corte, traditionnel baromètre de la mouvance indépendantiste en Corse, ont débouché dimanche soir sur la revendication d’une "citoyenneté corse". Avec comme principal objectif d’enrayer la spéculation foncière et immobilière.

Hausse de 70% en sept ans

"Le peuple corse est aujourd'hui menacé de disparition sur sa terre. La citoyenneté doit permettre de le rétablir dans ses droits", a lancé le chef de file du parti indépendantiste Corsica Libera, Jean-Guy Talamoni, devant plus de 500 personnes réunies à l'université Pascal Paoli.

Concrètement, cette citoyenneté serait accordée au bout de dix ans de résidence permanente sur l’île et serait indispensable pour y être propriétaire. "Cette citoyenneté est tout à fait compatible avec le droit public français alors que l'on n'obtient pas forcément une carte de séjour après dix ans de résidence en France", a assuré Jean-Guy Talamoni.

En Corse, de plus en plus d’insulaires ont du mal à se loger, les loyers ayant augmenté en moyenne de 70% en sept ans. Par ailleurs quelque 5.000 nouveaux habitants, souvent fortunés, viennent s’installer dans l’île chaque année, pour une population de 300.000 habitants, et les résidences secondaires se multiplient. La question avait été au centre de la campagne des élections territoriales de mars où les nationalistes avaient obtenu près de 36% des voix - 10% pour les indépendantistes et plus de 25% pour autonomistes.

Soutien aux clandestins

C’est donc forts d’un poids politique quasiment inédit que les indépendantistes ont réclamé cette citoyenneté." Ce doit être la première d'une série de réformes destinées à stopper le rouleau compresseur de la spéculation. Tous les pays européens comparables à la Corse utilisent une notion s'apparentant à la citoyenneté", a lancé Joseph Colombani, président de la Fédération départementale des syndicats des exploitants agricoles.

L’homme a ensuite été chaleureusement applaudi lorsqu'il a souligné que "la recrudescence de la spéculation a été sensible depuis la baisse des actions clandestines". Depuis plusieurs années, les attentats sont en effet en baisse spectaculaire dans l’île de Beauté. Même si à l’occasion des Journées internationales de Corte, les indépendantistes ont à nouveau apporté leur soutien officiel aux clandestins.