Ils se disputent l’héritage de Mitterrand

  • A
  • A
Ils se disputent l’héritage de Mitterrand
15 après la disparition de François Mitterrand, son héritage est disputé@ MaxPPP
Partagez sur :

15 après sa mort, les ténors socialistes se disputent l’héritage de François Mitterrand.

Samedi, la ville natale de François Mitterrand, Jarnac, accueille les célébrations du 15e anniversaire de sa mort. Un évènement qui devrait avoir un retentissement particulier, en cette année de primaires socialistes, et un peu plus d’un an avant l’élection présidentielle. Et la presse ne s’y est pas trompée : le nombre accréditations pour l’évènement, une centaine, est supérieur à 2006, lors du 10ème anniversaire de la mort de François Mitterrand.

Samedi, Martine Aubry et Ségolène Royal font le déplacement, afin de rendre hommage à l’ancien président. Une journée durant laquelle elles ne devraient pas se quitter d’une semelle. L’ordre protocolaire arrêté par l’institut François Mitterrand prévoit que les deux femmes se succèderont dans toutes leurs activités.

Royal et Aubry côte-à-côte

Dépôt de gerbe au cimetière, prise de parole, déjeuner, c’est à chaque fois l’ancienne candidate à la présidentielle, Ségolène Royal, qui devancera la première secrétaire du PS.

Une course à l’héritage mitterrandien qui prouve à quel point François Mitterrand a laissé un vide à sa mort, selon son ami, Pierre Bergé. "François Mitterrand manque beaucoup à la gauche, particulièrement cette année. Aujourd’hui, les luttes internes et intestines ne me laissent pas espérer grand chose de la gauche. Dans ces conditions, elle n’aura pas beaucoup de chances en 2012", a-t-il commenté au micro d’Europe 1.

Montebourg mais pas Valls

En plus de Martine Aubry et Ségolène Royal, Arnaud Montebourg, candidat déclaré aux primaires, font le déplacement samedi.

De son côté, Manuel Valls, qui a récemment mis le feu aux poudres avec ses positions sur les 35 heures, ne se rendra pas à Jarnac. Il ne souhaite pas "verser dans les nostalgies ", a-t-il confié. Frédéric Mitterrand a d'ailleurs annoncé, vendredi sur Europe 1, "qu'il ne se rendrait pas à Jarnac".