"Ils méritent des coups de pied au cul"

  • A
  • A
"Ils méritent des coups de pied au cul"
@ Capture Europe 1
Partagez sur :

Gérard Longuet s'est indigné, lundi sur Europe 1, du veto à une résolution sur la Syrie à l'ONU.

Interrogé sur l'absence de vote d'une résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité de l'ONU, Gérard Longuet a estimé lundi que "c’est une honte pour les pays qui refusent d’assumer les responsabilités". "Franchement, il y a des cultures politiques qui méritent des coups de pied au cul", a poursuivi le ministre de la Défense et des Anciens combattants sur Europe 1.

"Le silence est complice, le silence est coupable"

Samedi, au Conseil de sécurité des Nations Unies à New York, la Russie et la Chine ont usé de leur droit de veto pour bloquer l’adoption d’une résolution qui prévoit le départ de Bachar el-Assad. Les 13 autres membres permanents se sont tous prononcés pour ce texte, qui s’inspire d’un plan de la Ligue arabe.

"Dans un monde ouvert, où les informations circulent, accepter qu’un dictateur puisse fonctionner tranquillement, c’est honteux pour les gouvernements qui l’acceptent", a insisté le ministre. Ses propos font écho à ceux de Nicolas Sarkozy qui déclarait la veille que "face au martyre du peuple syrien, le silence est complice, le silence est coupable".