Il n'y a pas assez d'appareils d'IRM en France

  • A
  • A
Partagez sur :

C'est le constat que fait aujourd'hui la société française de radiologie. Il n'y a pas assez d'appareils d'IRM (Imagerie à résonance magnétique) en France. L'IRM permet de voir les organes, de confirmer un diagnostic d'accident vasculaire cérébral, de voir quelle artère est bouchée.

Aujourd'hui, il faut attendre en moyenne 33 jours pour un examen d'IRM (l'imagerie à résonance magnétique) et parfois le double dans certaines régions comme la Lorraine. La société française de radiologie interpelle donc les pouvoirs publics pour qu'ils revoient à la hausse le nombre d' appareils d'IRM dans les hôpitaux. En France on compte près de 400 appareils de ce type. C'est moins que nos voisins européens. En Allemagne, par exemple, il existe un IRM pour 47 000 habitants contre un contre 157 000 en France.