"Il faut sanctionner l'arrogance"

  • A
  • A
"Il faut sanctionner l'arrogance"
@ REUTERS
Partagez sur :

Pour son dernier meeting, Ségolène Royal a appelé à un vote sanction contre Nicolas Sarkozy.

"Vous pouvez envoyer un message fort, dire non à cette société d'injustice par un vote sanction contre le système Sarkozy qui fait tant de dégâts". Nationalisant le débat, Ségolène Royal a demandé, sans détours, à ses partisans de "sanctionner le système Nicolas Sarkozy", jeudi soir à Poitiers.

"Une alternative est possible"

Pour son dernier meeting avant le premier tour des régionales, la présidente sortante en Poitou-Charentes a insisté : "Il faut sanctionner tout ce qui fait mal à notre pays, tout ce qui se prépare. Il faut sanctionner l'arrogance, l'insolence, arrêter tous ses dégâts qui épuisent le pays. Une alternative est possible, rentable".

Pas un mot sur son adversaire

Favorite des sondages, Ségolène Royal n'a jamais cité nommément son adversaire de droite, le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, préférant attaquer "le système Sarkozy".

L'ex-candidate à la présidentielle s'exprimait devant un millier de personnes dont certains agitaient un carré de tissu rouge ou vert avec écrit dessus "Poitou-Charentes, notre région, notre fierté, Ségolène Royal". Après son discours une minute de silence a été observée à la demande du maire d'une commune sinistrée par la tempête Xynthia.