Identité nationale : le débat est ouvert

  • A
  • A
Identité nationale : le débat est ouvert
Partagez sur :

Le ministre de l’Immigration a lancé lundi le cyber-débat sur la notion d’identité nationale.

"Qu'est-ce qu'être Français?" C'est la question que pose à partir de lundi Eric Besson, le ministre de l'immigration et de l'identité nationale, en ouvrant le débat sur "l’identité nationale" organisé sur le site internet www.debatidentitenationale.fr.

Destiné à "favoriser la construction d'une vision mieux partagée de ce qu'est l'identité nationale aujourd'hui", ainsi qu’à faire des propositions pour "conforter notre identité nationale et de réaffirmer les valeurs républicaines et la fierté d'être Français", selon le communiqué du ministère, ce débat va se dérouler jusqu'au 31 janvier 2009.

"Dans un premier temps, le site diffusera des questions et propositions soumises au débat, un appel à contribution, une sélection de contributions reçues, des prises de position de personnalités, une sélection de textes de référence, ainsi que le calendrier et le compte rendu des réunions locales. Dans un second temps, d’ici deux semaines, "un forum interactif et un questionnaire à choix multiples seront mis en ligne afin d'animer le débat auprès des internautes", détaille le ministère.

La mise en place du débat ne devrait toutefois pas intervenir immédiatement. Les préfectures chargées d'organiser le débat avec les "forces vives" de la Nation confirmaient au mieux lundi qu'elles venaient de recevoir la circulaire établissant son organisation.

Cette initiative ne suscite pas l’enthousiasme de Bernard Kouchner qui se méfie des "débats théoriques", estimant qu'une telle discussion exigeait une approche "ouverte" et dynamique". Selon lui, le débat à mener " c'est le débat des propositions de la France", a-t-il dit sur la radio France Info.

Un débat jugé "indispensable" pour le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale. Jean-François Copé a toutefois appelé la classe politique à ne pas tomber dans "un piège politicien".