Hulot drague les jeunes sans convaincre

  • A
  • A
Hulot drague les jeunes sans convaincre
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le candidat écologiste déclaré a choisi une date symbolique pour sa première sortie politique.

Pour sa première participation à un meeting politique depuis son annonce de candidature à la prochaine élection présidentielle, Nicolas Hulot a fait le choix d’une date symbolique pour la gauche : le 21 avril. L’ancien animateur de télévision a répondu à un collectif qui a lancé "l’appel du 21 avril", une projet de pacte pour éviter une nouvelle disqualification de la gauche au second tour, en 2012.

Et pour sa première sortie politique, Nicolas Hulot s’est adressé aux jeunes, présents en nombre jeudi soir. Le nouveau candidat a écouté, pris des notes et enfin commenté les 21 propositions des organisateurs pour la jeunesse.

"J’ai entendu des choses concrètes, qui me paraissent cohérentes. Je vais regarder cela de plus près", a-t-il brièvement assuré. Un discours sans proposition concrète et qui n’a pas fait mouche. Les jeunes se sont dits déçus au micro d’Europe 1.

"Ça allait dans tous les sens" :

Cafouillage sur scène, mais aussi à sa descente. A peine déclaré, Nicolas Hulot a déjà envisagé son retrait face à la menace Marine Le Pen. "Ce n’est pas une fin en soi, pour moi, d’aller jusqu’au bout", a-t-il confié à Europe 1, avant d’ajouter : "si, à l’approche des élections, ce spectre-là se précise, on prendra nos responsabilités".

Ce rendez-vous politique n’est que le premier d’une longue série pour Nicolas Hulot. Après la jeunesse, l’écologiste va clarifier sa position sur le nucléaire lundi à Strasbourg, à l'occasion du 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.