Huchon : Sarkozy ne veut "plus un seul élu de gauche" en France

  • A
  • A
Huchon : Sarkozy ne veut "plus un seul élu de gauche" en France
Partagez sur :

Le président de la région Ile-de-France accuse Nicolas Sarkozy de manœuvres "préélectorales", à propos de la réforme des collectivités.

"L’intention, c’est de faire en sorte qu’il y ait de moins en moins et si c’est possible plus un seul élu de gauche, ni en Ile-de-France, ni en France" : le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, a accusé le président Nicolas Sarkozy de manœuvres "préélectorales", mardi soir sur Europe 1, réagissant à la présentation par le chef de l’Etat d’un projet de réforme des collectivités territoriales.

"Le mode de scrutin qu’il prépare pour 2014 est un mode de scrutin véritablement scélérat. C’est le premier qui est arrivé en tête qui peut gagner. Quelqu’un qui fait 30% peut emporter la majorité….", a notamment accusé Jean-Paul Huchon. Le projet dévoilé par le président de la République retient l’hypothèse d’un scrutin majoritaire à un tour avec une dose de proportionnelle, qui serait appliqué en 2014.

"Toutes ces mesures anti-collectivités locales, c’est parce que le gouvernement se rend compte qu’il ne va pas gagner les élections régionales, il se rend compte qu’il va les perdre", a affirmé Jean-Paul Huchon.

Selon lui, une bonne réforme aurait dû conduire à une "clarification" des compétences entre les échelons départementaux et régionaux. "Donnez à la région l’éducation, la recherche, l’université, puisque c’est la stratégie et l’avenir, la région", et "donnez le bloc social" au département, a plaidé Jean-Paul Huchon.