Huchon : la RATP "ne sait pas gérer un conflit social"

  • A
  • A
Huchon : la RATP "ne sait pas gérer un conflit social"
Partagez sur :

Le président socialiste de la région Ile-de-France a affirmé lundi sur Europe1 qu’il "fallait mettre fin à la grève".

Au douzième jour de conflit dans le RER A, Jean-Paul Huchon, le président socialiste de la région Ile-de-France a déclaré lundi soir sur Europe 1 , qu’à "la veille de Noël, où les magasins font un tiers de leur chiffres d’affaires, il fallait négocier". Pour le président du syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF), "la direction de la RATP est totalement incapable de négocier".

Retrouvez l'intégralité de l'interview en vidéo :

Jean-Paul Huchon a rappelé que "la région donne des milliards d’euros tous les ans pour réaliser un service fixé par le STIF", soulignant que cet organisme "investit dans le matériel et dans l’infrastructure, mais n’est pas en charge du personnel". Le président de la région Ile-de-France a par ailleurs dénoncé "une dégradation du climat social depuis plusieurs mois".

Interrogé sur la possibilité de déployer davantage de bus pour pallier l’absence de RER, Jean-Paul Huchon a déclaré qu’il faudrait "10.000 bus pour transport un million d’usagers, or l’Ile-de-France n’en compte que 8.000.

Enfin, Jean-Paul Huchon a réaffirmé son soutien à Julien Dray, le vice-président de la région Ile-de-France. "Il a souffert comme un bœuf durant son épreuve, je l’ai toujours soutenu et je suis content qu’il soit à mes côtés pour conduire la liste", a-t-il souligné.