Hortefeux ravi des chiffres de la délinquance

  • A
  • A
Hortefeux ravi des chiffres de la délinquance
Partagez sur :

Le ministre se réfère aux bons chiffres d’octobre. Le rapport de l’Observatoire national de la délinquance est beaucoup plus pessimiste.

Brice Hortefeux est satisfait de son bilan. "Les chiffres que l'Observatoire national de la délinquance (OND) vient de communiquer, ce (jeudi) matin même, sont l'illustration d'une véritable rupture à la hausse (de la délinquance) constatée depuis le printemps" dernier, a commenté le ministre de l’Intérieur jeudi lors d’une conférence de presse consacrée à la "politique de sécurité".

Pour le mois d’octobre, police et gendarmerie ont effectivement constaté une diminution de la délinquance générale de 6,21 % comparé à octobre 2008. Brice Hortefeux s'est également félicité de la hausse "historique" du taux d'élucidation des crimes et délits par la police et la gendarmerie, qui a atteint, selon lui, 40,8 % en octobre contre 26 % en 2002.

L'argumentation de Brice Hortefeux s'est basée sur les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance. Seul bémol : pour appuyer son propos, le ministre s’appuie sur les tout derniers chiffres du mois d’octobre. Or, l’OND, dans son rapport publié jeudi, est beaucoup plus pessimiste sur la tendance et l’évolution de cette délinquance à long terme.

Dans son bulletin mensuel diffusé jeudi (voir PDF), l'Observatoire national de la délinquance fait état d'une hausse du nombre des atteintes volontaires à l'intégrité physique de 3,8 % en octobre en "comparant les faits constatés sur 12 mois". Il apparaît aussi que le nombre d'atteintes aux biens n'a "quasiment pas" varié (-0,2 %) et que les escroqueries et infractions économiques et financières ont augmenté de 1 %.

> Les "chantiers 2010" de Brice Hortefeux