Hortefeux : "Je suis triste pour Nadine Morano"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'eurodéputé, très proche de Nicolas Sarkozy, était l'invité d'Europe 1, mardi.

Il a joué les missi dominicientre Nicolas Sarkozy et Nadine Morano, mais il a échoué à faire accepter à cette dernière l'idée de s'excuser pour ses propos sur "la France de race blanche". Conséquence : Nadine Morano a été évincée des régionales en Meurthe-et-Moselle. Brice Hortefeux, lieutenant du patron des Républicains, était l'invité d'Europe 1 Soir, mardi. 

"Cela a choqué". "Je trouve que c'est triste. Nadine Morano a confondu race et racisme. Si elle avait dit que notre pays avait des racines s'inscrivant dans une tradition judéo-chrétienne, elle aurait eu raison de le dire. Elle a choisi de s'exprimer différemment, de le répéter, de l'amplifier… Cela a choqué, à commencer par le candidat dans sa région, Philippe Richert, ainsi que la totalité des autres têtes de liste".

"Cela a été négatif pour notre pays". Et de conclure : "je suis triste pour Nadine Morano. C'était inutile pour notre famille politique. Et cela a été négatif pour notre pays, car cela a donné l'image d'une France repliée". Est-elle soutenue au sein de sa famille politique ? "Je n'ai rencontré personne qui m'ait dit que l'utilisation du mot 'race' était une bonne idée... C'est une décision collective, qui a été prise sans aucune voix contre".