Hortefeux : Fillon va dans le bon sens en étant "prêt à renoncer à son sous-groupe parlementaire"

  • A
  • A
Hortefeux : Fillon va dans le bon sens en étant "prêt à renoncer à son sous-groupe parlementaire"
@ CAPTURE ECRAN LCP
Partagez sur :

Invité de l'émission de Serge Moati, "PolitiqueS", Brice Hortefeux est revenu jeudi soir sur les derniers évènements de l'UMP.

Brice Hortefeux, invité de l'émission de Serge Moati, "PolitiqueS", diffusée sur LCP en partenariat avec Europe 1 et Dailymotion, est revenu sur les derniers évènements dans la crise de l'UMP. "Jean-François Copé et François Fillon ne se parlaient pas, ils se parlent, ce qui est bien", s'est-il félicité. "Jean-François Copé a fait une proposition qui est une proposition constructive. Il est président statutairement élu et accepte de remettre son mandat en jeu".



Reportages : R-UMP : Brice Hortefeux parle d'un...par LCP

Le député européen a également salué l'attitude de François Fillon qui se dit prêt à renoncer à ce que Brice Hortefeux qualifie de "sous-groupe" : "François Fillon indique qu'il est prêt à renoncer à son groupe, sous-groupe parlementaire [...] ce sont des signes positifs"
 
 Il a confirmé que les différences idéologiques entre Jean-François Copé et François Fillon étaient minces en soulignant avant tout une guerre des égos : "La politique n'encourage pas la diminution des égos", a-t-il jugé.
 
 L'ex ministre de l'Intérieur a réaffirmé par ailleurs que "Nicolas Sarkozy a été déçu et atterré du spectacle qui a été offert" par l'UMP, avant de préciser que l'ancien président de la République avait laissé le parti dans un "bon état".
 
 De plus, Brice Hortefeux estime que Nicolas Sarkozy est resté dans son rôle de Sage, après les reproches qui lui ont été faits au sujet de son devoir de réserve lié à sa présence au Conseil Constitutionnel. Et n'accepte pas d'être considéré comme son "porte-parole" : "Nicolas Sarkozy n'a pas de porte-parole", a-t-il tranché.
 
 A la question de Serge Moati sur la fuite des adhérents de l'UMP, Brice Hortefeux a minimisé et ironisé : "Ceux qui nous disent qu'il y a une désertion [des adhérents de l'UMP vers FN et UDI] c'est "une blague"
 
 Enfin, interrogé sur les propos de Bruno Le Maire qui estimait qu'Arnaud Montebourg aurait mieux fait de "fermer sa gueule", Brice Hortefeux a dit rejoindre cette idée. Et d'ajouter: "Les déclarations d'Arnaud Montebourg sont irresponsables"